Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

L’application Android Ryanair permet le paiement avec Google Pay

Ryanair, la première compagnie aérienne européenne, a que son application Android permet désormais les paiements via Google Pay, permettant ainsi aux clients de bénéficier d’encore plus de moyens de réservations et de paiements sur les tarifs les plus bas sur l’application Ryanair, qui a été téléchargée plus de 31 million de fois à ce jour.

applocation ryanair google pay

 

 

L’application Android Ryanair permet le paiement avec Google Pay

Les clients Ryanair possédant un compte Google Pay bénéficient maintenant d’un moyen de paiement facile, sécurisé et privé pour réserver leur vols Ryanair en utilisant Google Pay, leur permettant ainsi des réservations encore plus rapides.

L’intégration de Google Pay est la dernière initiative de notre programme ‘Always Getting Better’, qui comprend également :

  • La réduction sur les frais de bagages enregistrés – un prix unique de 25€, une taille unique de 20 kg.
  • Ryanair Rooms avec “10% restitué” en Crédit Voyage.
  • Ryanair Transfers – un choix toujours plus grand d’options de transferts terrestres avec notre nouveau partenaire Car Trawler.
  • La promesse de ponctualité – nous visons à assurer la ponctualité de 90% de nos vols.
  • La promesse de prix – trouvez un siège au prix plus bas et nous vous remboursons la différence + 5€ sur votre compte My Ryanair.

 

John Hurley de Ryanair a déclaré :

"Google Pay est à la pointe de la technologie du paiement mobile, simple à configurer et rend la réservation des vols Ryanair encore plus rapide. En tant que première compagnie aérienne européenne, nous sommes heureux d'offrir à nos clients cette nouvelle option de paiement qui transforme les paiements mobiles, offrant ainsi encore plus de moyens aux clients de réserver les tarifs les plus bas sur l'application Ryanair.”

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article