Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

L’Armée de l’Air présente au Meeting Aérien des étoiles et des Ailes les 29 et 30 septembre

Le parrain militaire du meeting aérien de Toulouse-Francazal qui se tiendra les 29 et 30 septembre est le commandant de la Base Aérienne 118 de Mont-de-Marsan, le colonel Cédric GAUDILLIERE.

En présence de ce dernier, la PAF remettra aux jeunes concernés une attestation de préparation au BIA pour saluer leur investissement et les encourager à continuer dans la voie aéronautique et spatiale.

La Fondation Jeunesse Antoine de Saint-Exupéry a, elle aussi, tenu à féliciter ces jeunes aéro-passionnés en organisant une rencontre avec le neveu et filleul de Saint-Exupéry, François D’Aguay.

dassault breguet dornier alpha jet e patrouille france
Credit photo © Léa Langlois - SpotAir.org

Du Blériot XI au Rafale, nous allons en prendre plein les yeux !

Les 29 et 30 septembre 2018, le meeting aérien se tiendra, comme toutes les années paires depuis 2014, sur le site de l'ancienne base aérienne de Francazal.

L’association Des Etoiles et Des Ailes, présidée depuis sa création en 2010 par Mme Catherine GAY, a su s’entourer de passionnés aussi volontaires qu’elle pour diffuser la culture scientifique et artistique en lien avec l’aéronautique et le spatial.

Ces bénévoles aficionados des airs travaillent d’arrache-pied pour offrir un spectacle inoubliable au public qui se déplace par dizaines de milliers. Retraités, étudiants ou actifs, les profils des bénévoles sont très variés mais deux points communs les réunissent : la passion et la générosité !

 

Cette année l’Association met la barre très haute avec des anniversaires fondamentaux dans l’histoire de l’aéronautique : centenaire de l’aéropostale, cinquantenaire du Brevet d’Initiation Aéronautique et centenaire de l’armistice de la Grande Guerre pour lequel l’organisateur a d’ailleurs obtenu le label "Centenaire" délivré par la Mission du Centenaire et qui permet de distinguer les projets les plus innovants et les plus structurants pour les territoires.

Quel meilleur endroit pour célébrer ces grands évènements que la première base aérienne de l’histoire de l’Armée de l’Air française créée en 1934 à Francazal : la BA 101 ?!

Cette base a été fermée en 2009 et a repris une activité civilo-militaire depuis avec la présence toujours active du 1er régiment du train parachutiste de l’autre côté de la piste.

L’association organisatrice du meeting aérien a convié des ambassadeurs militaires d’excellence tels que la Marche Verte (patrouille acrobatique marocaine), qui ne s’était pas produite à Toulouse et en France depuis de nombreuses années, Le Rafale Solo Display, l’EVAA ou encore la PAF.

C’est une des raisons pour laquelle le Colonel Cédric Gaudillière, commandant la base aérienne 118 « colonel K.W. Rozanoff » de Mont-de-Marsan, a été honoré d'accepter le parrainage militaire du meeting aérien de Francazal.

Il précise l’importance de la présence de l’armée de l’air et se positionne en appui des ambassadeurs, pour expliquer le rôle et les missions des Forces Armées. D’autre part, le colonel Gaudillière est particulièrement attaché à la ville rose, berceau de d’armée de l’air, dans laquelle il a lui-même été affecté dans les années 90.

Sur la terre comme dans les airs, les surprises seront nombreuses à l’occasion de ce meeting aérien de renom. Le Centre d’Instruction et d’Information des Réserves de l’Armée de l’Air (CIIRAA) de Toulouse sera présent à cette fête aéronautique.

Il y tiendra un stand où les visiteurs pourront se renseigner sur les différents types de réserve proposés dans l’Armée de l’Air ainsi que sur les conditions et formations pour y accéder. Concernant le recrutement dans l’active, le CIRFA Air participera également à cette manifestation.

Les associations nationales des réserves de l’Armée de l’Air (ANORAA et ANSORAA) permettront d’initier les personnes qui le souhaitent à l’histoire et aux traditions de cette armée. Enfin le car Podium du SIRPA Air agira en chef d’orchestre.

C’est donc un circuit complet autour de l’Armée de l’Air qui se prépare.

 

Le BIA en deux mots

Tout comme le brevet des collèges ou le baccalauréat, le Brevet d’Initiation Aéronautique est un diplôme de l’Education nationale. Cependant, le BIA se passe sur la base du volontariat et représente la première étape dans le secteur aéronautique et spatial.

Il se situe à la jonction de l’Education nationale et du monde de l’aviation et du spatial, un pont entre passion et raison, savoir et pratique, professionnel et amateur, civil et militaire.

Chaque année, des centaines de jeunes passent cet examen dans la région toulousaine et plusieurs d’entre eux sont formés par l’Armée de l’Air.

L’Armée de l’Air a, depuis 2015, signé un accord avec l’Education Nationale pour dispenser des cours de préparation au BIA. Elle apporte des valeurs ajoutées à ces partenariats en donnant accès aux jeunes lycéens à des activités hors du commun pour consolider les acquis. C’est dans cet esprit que le commandant du CIIRAA de Toulouse, le lieutenant-colonel ® Koné, et les réservistes citoyens qui lui sont rattachés, accompagnent les élèves depuis 3 ans. La visite des installations et des avions s'inscrit parfaitement dans l’esprit d’ouverture qu'insuffle l'équipe du BIA aux jeunes quant à l’utilisation des avions, qu'ils soient à usage scientifique, commercial ou militaire.

Ainsi, parmi les sorties proposées à la promotion 2017/2018 ont figuré la visite de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan (aviation militaire), la visite des infrastructures de SAFIRE (aviation scientifique) et le vol d’initiation au pilotage. Cette année, nous fêtons le cinquantenaire du BIA, il semblait donc essentiel d’organiser cette remise de façon exceptionnelle.

 

Remise des attestations de préparation au BIA par la PAF

En présence du colonel Cédric Gaudillière, commandant la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, la PAF remettra aux jeunes concernés une attestation de préparation au BIA pour saluer leur investissement et les encourager à continuer dans la voie aéronautique et spatiale.

La Fondation Jeunesse Antoine de Saint-Exupéry a, elle aussi, tenu à féliciter ces jeunes aéro-passionnés en organisant une rencontre avec le neveu et filleul de Saint-Exupéry.

 

Mais qu’est-ce que le CIIRAA ?!

Ces Centres d’Instruction et d’Information de la Réserve de l’Armée de l’Air ont pour vocation de proposer aux citoyens les différents moyens de servir leur nation en gardant une activité civile (études ou emploi).

Le centre de Toulouse est rattaché depuis 2010 à la Base Aérienne 118 de Mont-de-Marsan suite à la fermeture de la BA 101 de Francazal.

L’objectif du CIIRAA de Toulouse est multiple :

- Participation à des missions de filtrage ou de protection défense des implantations militaires

- Contribution au renfort lors de catastrophes naturelles

- Enseignement du brevet d’initiation à l’aéronautique

- Renforcement de l’esprit de Défense,

- Développement du lien Armées-Nation,

- Rayonnement sur Toulouse et sa région

 

Pour mener à bien ses différentes missions, le CIIRAA est renforcé par le comité Barès composé des réservistes citoyens, des membres des associations et des amicales Air qui mettent leurs compétences, leur expérience et leur temps au service de l’AA.

Ce meeting vous donnera l'occasion de découvrir les diverses réserves, les cursus pour y accéder, leur organisation et rencontrer des réservistes qui témoigneront sur leur expérience militaire et qui vous donneront peut-être envie, vous aussi, « de devenir- aviateur » !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

v18y8wi3k7 03/01/2020 01:00

On the Your home tab's Debris collection, pick out File format > Line Distance.