Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Le Président et Directeur Général de Korean Air, Yang-Ho Cho, est décédé.

À l’âge de 70 ans, Yang Ho Cho, le pionnier de l’aérien, Président et Directeur Général de la compagnie coréenne Korean Air et du groupe Hanjin est décédé « paisiblement » le 7 avril à l’hôpital de Los Angeles.

Yang Ho Cho

 

LE PIONNIER DE L’AÉRIEN ET PRÉSIDENT DE KOREAN AIR YANG-HO CHO EST DÉCÉDÉ LE 7 AVRIL À LOS ANGELES

L’influence de Mr. Cho allait bien au-delà de l’Asie. Il était l’un des membres fondateurs de l’alliance internationale de compagnies aériennes SkyTeam et a dirigé le comité d’organisation des Jeux-Olympiques d’hiver de 2018 en Corée. Il a récemment participé au développement de l'emblématique complexe Wilshire Grand situé au centre-ville de Los Angeles, le plus haut bâtiment à l'ouest du Mississippi.

 

Il a siégé au Conseil des Gouverneurs de l'Association du Transport Aérien International (IATA) ; au conseil d'administration de l’Université de Californie du Sud où il a étudié dans sa jeunesse ; et a reçu un doctorat honorifique de l’Université aéronautique Embry Riddle (Floride) et de l’Ukraine National Aviation University.

 

Sous sa direction, Korean Air est devenue une puissance mondiale desservant 124 villes et 44 pays, devenant ainsi la plus grande compagnie aérienne asiatique des États-Unis avec 15 points d’accès nord-américains. Il a récemment négocié un accord de joint-venture avec la compagnie américaine Delta Air Lines, créant ainsi le réseau transpacifique le plus complet du secteur. Les deux compagnies aériennes lanceront une nouvelle ligne sans escale entre Boston et Séoul le 12 avril.

 

M. Cho a travaillé toute sa vie dans l'industrie du transport aérien, comme son père, Choong-Hoon Cho, ayant acquis et privatisé Korean Air il y a 50 ans. Le jeune Cho a été nommé Président et Directeur Général de la compagnie aérienne en 1999. M. Cho a commencé à travailler pour Korean Air en tant que directeur au siège régional Amérique à Los Angeles en 1974, après avoir obtenu son diplôme de l'Université de Californie du Sud.

L’influence de M. Cho a été largement reconnue au fil des ans. Il s’est vu décerner le titre de Grand Officier de la Légion d’Honneur française, a reçu la médaille «Polaris» en Mongolie, ainsi que la «Médaille Mugunghwa» en Corée, qui représentent les plus hauts rangs de mérite civil décernés dans ces 3 pays.

 

En plus de ses responsabilités dans l’entreprise familiale, M. Cho était Vice-Président de la Fédération des Industries Coréennes et co-Président du Korea-U.S. Business Council. Il a également été coprésident de l’Année France-Corée 2015-2016, qui célébrait 130 ans de relations diplomatiques entre la Corée et la France.

 

M. Cho laisse dans le deuil son épouse, Myung-hee Lee, son fils Walter, ses filles Heather et Emily et cinq petits-fils.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article