Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Les ambassadeurs de l’Armée de l’Air mettent le BIA à l’honneur !

Dans le cadre du lien Armée/Nation, une remise d’attestation de formation au BIA sera effectuée par les pilotes de démonstration du Rafale (RSD), les pilotes de l’équipe de voltige de l’Armée de l’Air (EVAA) ainsi que la marraine d’Airexpo (Commandant de l’AA, pilote d’essai d’hélicoptère) le samedi 11 mai à 12 H 00 au car Podium de l’AA lors du meeting aérien Airexpo à l’aérodrome Muret-Lherm.

 

affiche airexpo 2019

 

L’aviation au féminin pour la 33ème édition d’Airexpo.

Le meeting aérien d’Airexpo se tiendra, cette année, le samedi 11 mai 2019, de 10h à 19h, à l’aérodrome de Muret-Lherm. Cet événement aéronautique majeur est organisé par une quarantaine d’étudiants de première année à l’ENAC et l’ISAE-Supaero. Le thème de cette édition est « L’aviation au féminin » et la marraine n’est autre que le commandant Sophie, première et seule pilote d’essai expérimental sur hélicoptère en France.

Le public attendu, plutôt familial, s’élève à 20 000 personnes, un chiffre ambitieux mais à la hauteur du talent et de l’engouement que ces jeunes ingénieurs y mettent. Ils sont en première année et travaille d’arrache-pied sur ce beau projet qui souffle déjà sa 33ème bougie. Leur talent et leur engouement en font un des événements incontournables de la région. Environ 150 bénévoles viennent renforcer les équipes le jour J.

Un plateau qui saura être apprécié par les novices et initiés tant le nombre d’avions présentés est important. Plus de 130 aéronefs animeront le ciel toulousain samedi. Des baptêmes d’hélicoptère y seront même possibles !

L’Armée de l’Air y sera présente à la fois dans les airs et en statique :

- L’équipe de voltige aérienne de l’Armée de l’Air (EVAA) : plus de 50 ans d’excellence, de stages spécifiques, de gestes parfaits, de voltige synchronisée pour cette équipe de champions dont la réputation internationale n’est plus à faire ! Cette année, 3 pilotes de l’EVAA ont été sélectionnés pour représenter la France au WAC (championnat du monde de voltige aérienne) : Popov, Flo et Vico. Chaque année, accompagnée et soutenue par des mécaniciens d’exception, l’EVAA va faire plus de 40 représentations.

- le Rafale Solo Display (RSD) : qui souffle sa 10ème bougie en 2019 et qui fait découvrir au public ses capacités de manoeuvrabilité exceptionnelles. Cette année, le duo Babouc (pilote)/Marty (coach) fait sa dernière saison ensemble et va, de nouveau, nous présenter un ruban époustouflant. Comme chaque équipe, le RSD compte dans son équipe des mécaniciens remarquables et c’est un véritable travail d’équipe qui leur permet d’offrir un tel spectacle au public.

- la Patrouille de France (PAF) : a fêté ses 65 ans en 2018. Une équipe qui reste le reflet des unités opérationnelles de l’AA, du savoir-faire de sa formation, mais également de la confiance mutuelle des personnes qui la compose. 8 Athos qui, soutenus par une belle équipe, vont nous présenter leur nouvelle série.

- L’équipe parachutiste de présentation et de compétition de l’Armée de l’Air (EPPCAA) : toutes spécialités et tous grades confondus, ils portent les valeurs de l’aviateur combattant. Que ce soit en précision d’atterrissage ou de voile contact, ils jouissent d’un palmarès impressionnant.

 

Ces prestigieux ambassadeurs effectueront une présentation en vol puis nous les retrouverons au sol avec la boutique du RSD et de la PAF mais également, pour le recrutement, le CIRFA Air (recrutement militaire d’active) et le CIIRAA (recrutement réserve militaire). Les associations air ANORAA et ANSORAA permettront d’initier les visiteurs qui le souhaitent à l’histoire et aux traditions de cette armée. Les jeunes, préparés au BIA par le personnel réserviste de l’AA dans la région toulousaine, vont recevoir une attestation de préparation au BIA par les pilotes du RSD, de l’EVAA ainsi que par la marraine d’Airexpo (aviatrice).

C’est un événement qui marquera leur entrée dans le monde aérospatial.

Cet examen de l’Education Nationale demande implication, rigueur et investissement pour ces jeunes à qui s’ouvrent alors des portes sur un secteur attrayant. Ainsi, qu’ils obtiennent ou non leur BIA, l’AA tient à féliciter cette année de travail.

Enfin le car Podium du SIRPA Air orchestrera tout cela. C’est donc un circuit complet autour de l’Armée de l’Air qui se prépare.

Cette année, le CIIRAA et la FOSA (Fondation des OEuvres Sociales de l’Air) seront sur le même stand. Vous pourrez y rencontrer des réservistes citoyens et des réservistes opérationnels qui seront ravis d’échanger avec les visiteurs.

paf bia air expo

 

Convention entre l’Education Nationale et l’Armée de l’Air dans le cadre du BIA

Depuis 2015, une convention entre l’Education Nationale et l’Armée de l’Air permet à des jeunes d’être formés au BIA par des réservistes de l’Armée de l’Air.

Les écoles partenaires de l’Armée de l’Air ont toutes reconduit la convention signée avec la BA 118, dont la mise en oeuvre revient au CIIRAA de Toulouse, et ont augmenté le nombre de candidats à l’examen. Ces établissements, lycée Airbus, lycée de Saint-Orens de Gameville, collège de Pibrac, lycée Le Ferradou et lycée Saint-Exupéry de Blagnac, bénéficient notamment d’avantages significatifs lors de la préparation au BIA tels que :

- Intervention d’aviateurs au cours de leur formation ;

- Proposition de visite de la base aérienne 118 de Mont-De-Marsan ;

- Participation à la Journée de l’Aviateur ;

- Remise d’une attestation d’assiduité ;

- Visite d’entreprises aéronautiques partenaires ;

- Participation au financement du vol d’initiation au pilotage.

 

Le BIA, késaco ?

Diplôme établi par le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le BIA sanctionne un niveau de culture générale dans le domaine aéronautique (connaissance des aéronefs, aérodynamique, mécanique du vol, météorologie, navigation, sécurité des vols, réglementation, histoire de l’aéronautique et de l’espace...).

Gratuit et ouvert à tous, il fait l’objet d’une convention tripartite signée par le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie (auquel est rattachée la DGAC) et le conseil national des fédérations aéronautiques et sportives. Cinquante heures de cours sont dispensées par des professeurs certifiés tout au long de l’année, soit dans un établissement scolaire, soit au sein d’un aéro-club.

Les élèves apprennent les règles fondamentales de l’aviation puis, en fin de parcours, reçoivent une initiation au vol. La transmission des valeurs et des savoirs aéronautiques remontent à 1937, époque où Jean Zay, alors ministre de l’Education Nationale, introduit les « loisirs dirigés » dans l’enseignement du second degré.

Depuis trois ans, un nouvel élan est toutefois donné au BIA. De nouveaux décrets, un programme rénové, une organisation modernisée, des examens réadaptés…

Le BIA a de belles heures devant lui.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal Hourtillan 02/10/2019 16:14

Bonjour,
Je vous signale la naissance d’un site destiné à aider les élèves à préparer le BIA et les enseignants le CAEA. Il reprend les annales existantes.

Sa valeur ajoutée est de proposer:
- les QCM sous forme informatique
- deux modes de travail: pédagogique et examen
- des mini examens avec un tirage aléatoire des questions
- des statistiques montrant les points forts et ceux à améliorer
- des explications aux questions qui en méritent.

Sur ce dernier point, le site est participatif. Chacun peut apporter sa contribution en développant une explication pour les questions qu’il souhaite.

L'adresse:
https://www.test3000.net

Les créateur sont Godefroy, 13 ans, passionné d’informatique et impatient de découvrir l’aviation. Pascal, titulaire du CAEA et pilote de deltaplane.

Je vous souhaite une bonne découverte du site et attends vos retours.
Bien cordialement

Bernie 07/10/2019 17:15

Bonjour et merci pour cette information très intéressante, je vous ai contacté par e mail pour en parler.

trublion 08/05/2019 19:00

une formation plus qu' intéressante , mais à mon avis réservé à une élite quand on voit le niveau général actuel

Bernie 09/05/2019 18:21

Non c'est une formation ouverte à tous, comme toujours il faut s'impliquer et travailler pour obtenir le BIA