Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Air Austral assurera son programme d'été

Malgré l’immobilisation de son 787-8, Air Austral limite au maximum les modifications de son programme de vol vers Mayotte. La compagnie parvient à limiter les perturbations de ses lignes pour ses passagers à la veille des grands départs en vacances.

air-austral-boeing-787-800

Air Austral assurera son programme d'été

En raison des problèmes de moteurs Rolls Royce, le Boeing 787-8 F-OLRC de la compagnie Air Austral est immobilisé depuis le 3 juin 2019 et ce, pour une durée minimale de deux mois. Une immobilisation longue et inattendue que la compagnie subit et qui la conduit à rechercher une alternative afin de maintenir son activité au départ et à destination de Mayotte.

Une activité importante puisque la compagnie prévoit un programme renforcé avec le lancement dès le 15 juin prochain de 7 vols directs par semaine Paris <> Mayotte.

Après plusieurs jours de recherche active, Air Austral a aujourd’hui identifié deux solutions d’affrètement, qui permettront d’assurer les vols Paris <> Mayotte.

Néanmoins, une escale technique sera imposée en conséquence de la piste courte de Pamandzi. La compagnie parvient ainsi à limiter les perturbations de ses lignes pour ses passagers à la veille des grands départs en vacances.

 

Immobilisation du Boeing 787-8, F-OLRC

Pour rappel, faisant suite aux derniers contrôles effectués selon la directive de navigabilité émise par l’agence européenne de sécurité aérienne en raison de problèmes constatés au niveau mondial sur les moteurs Rolls Royce, la compagnie Air Austral se voit dans l’obligation d’immobiliser l’un de ses deux Boeing 787-8 (immatriculé F- OLRC) pour un délai minimum de 2 mois. Ces appareils étaient majoritairement dédiés à la desserte de la route Paris  <>  Mayotte.

Au vu de ces circonstances extraordinaires, la compagnie s’est engagée activement dans la recherche de solutions afin de maintenir le programme de ses vols prévus sur la période, en particulier à destination et au départ de Mayotte et ainsi garantir le minimum de désagréments possible.

Jusqu’au 14 juin, dans l’urgence et de façon temporaire, la compagnie procède à une première adaptation de son programme avec des modifications très limitées du fait du redéploiement et de l’optimisation de sa flotte. Les 5 vols hebdomadaires Paris-Mayotte prévus sont maintenus sans changements. Les vols entre Mayotte et La Réunion quant à eux seront soumis à quelques ajustements horaires.

 

La recherche d’affrètements s’est imposée à Air Austral pour garantir un fonctionnement stabilisé

A compter du 15 juin, Air Austral démarrera sa haute saison et le renforcement de son programme dont le lancement à cette même date d’1 vol quotidien tous les jours de la semaine sur l’axe Paris <> Mayotte.

Ce programme renforcé nécessitait initialement le déploiement des deux Boeing 787-8 de la compagnie. Afin de limiter les perturbations induites par l’appareil manquant, la recherche d’affrètements s’est imposée à Air Austral pour garantir un fonctionnement stabilisé.

Ces solutions d’affrètement devant pouvoir répondre aux contraintes de la piste courte de Pamandzi. Après plusieurs jours de recherches actives et poussées, Air Austral est aujourd’hui en mesure de confirmer son programme de remplacement au moyen de 2 appareils affrétés qui viendront compléter la flotte de la compagnie.

Dès le 16 juin prochain, c’est un A330-200 de la compagnie française Aigle Azur qui viendra compléter la flotte d’Air Austral. L’appareil configuré en bi-classe dispose de 287 sièges, dont 19 sièges en classe Affaires. Il opérera de façon dédiée sur les lignes Paris <> Mayotte avec une escale d’une heure à Mombasa (Kenya). L’appareil sera aussi déployé au besoin sur la ligne Mayotte<>Réunion.

A compter du 1er juillet prochain, c’est un autre A330-200 de la compagnie espagnole Wamos qui viendra renforcer la flotte d'Air Austral. L’appareil dispose de 266 sièges, incluant 24 sièges Affaires.

Celui-ci permettra à la compagnie d’assurer sur la période d’immobilisation de son B787 des opérations sur la ligne Réunion <> Bangkok, mais aussi sur les lignes Mayotte <> Réunion ou encore Mayotte <> Paris, incluant une escale technique, prévue à ce stade à Nairobi (Kenya).

L’utilisation de ces deux appareils et l’exploitation du deuxième Boeing 787-8 d’Air Austral, permettra à la compagnie de maintenir ses liaisons entre Paris et Mayotte et cela sans correspondance à La Réunion. Une escale technique sera en revanche à prévoir au départ de Mayotte, faisant passer le temps de vol de 9h50 à 10h50. Une solution permettant de maintenir un bon niveau de confort pour les passagers.

Avant l’arrivée de ces 2 appareils les 15 juin et 1er juillet prochain, Air Austral se verra dans l’obligation de procéder à quelques ajustements de son programme. La compagnie n’a ménagé aucun effort afin que les modifications envisagées sur cette période de transition restent circonscrites et les plus limitées possible.

 

Marie Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral a déclaré : « Ma priorité face à cette situation qui s’impose à la compagnie a été de rechercher la meilleure alternative de transport pénalisant le moins possible notre clientèle et en particulier notre clientèle mahoraise. C’est en ce sens que le travail de mes équipes s’est engagé. Je regrette bien évidemment cette situation ainsi que les désagréments qui pourraient en découler. Nous avons fait le maximum et n’avons ménagé aucun effort afin qu’une solution de remplacement de notre 787, soit trouvée compte tenu des contraintes que nous avons à prendre en compte. Nous y sommes parvenus. Le maintien des vols Mayotte-Paris est une grande satisfaction »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article