Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Matt Hall, dernier champion du monde de l'histoire du Red Bull Air Race

Au terme d'une ultime et mémorable saison du Red Bull Air Race, disputée ces 7 et 8 septembre au Japon devant près de 100 000 spectateurs, l'Australien Matt Hall décroche son premier titre mondial au détriment de ses concurrents Yoshihide Muroya (JPN) et Martin Sonka (CZE).

Francois Le Vot of France performs during the finals at the fourth round of the Red Bull Air Race World Championship at Chiba, Japan on September 8, 2019.
Francois Le Vot of France performs during the finals at the fourth round of the Red Bull Air Race World Championship at Chiba, Japan on September 8, 2019. ©Samo Vidic/Red Bull Content Pool

 

Red Bull Air Race

Le Red Bull Air Race tire sa révérence

Les trois Français de Master Class terminent leur carrière en Air Race sur une bonne note, s'inclinant face à des super champions mentalement et techniquement plus aguerris. Le Red Bull Air Race tire sa révérence après 14 saisons plus intenses et passionnantes les unes que les autres.

 

Les trois pilotes tricolores de Master Class n’ont pas déçu

Les trois pilotes tricolores de Master Class - Nicolas Ivanoff, Mika Brageot et François Le Vot - et leurs équipes n'ont pas déçu, accédant tous les trois au Round of 8 de cette dernière course du championnat du monde, organisé sous la houlette de la FAI (Fédération Aéronautique Internationale).

On retiendra notamment la performance d'Ivanoff, qui, au terme d'un run propre et tout en douceur, dispose du champion du monde en titre Martin Sonka, inespéré. Mais au tour suivant, le vent, la pression ou le manque de pugnacité auront raison des Bleus : Ivanoff et Chambliss, les deux vétérans des séries, s'affrontent à la faveur de l'Américain ; Brageot perd contre Hall, alors sur le point de remporter le titre mondial ; et Le Vot s'incline devant le héros national Muroya (vainqueur du jour).

Les François font corps et terminent 5e, 6e et 7e à Chiba, superbe performance compte tenu de l'enjeu de cette épreuve et de la pression qui régnait aujourd'hui dans les stands.

En Challenger Class, deuxième division des séries, le Français Baptiste Vignes s'illustre en montant sur la 3e marche du podium de Chiba.

 

Matt Hall championnat du monde 2019

Déjà trois fois vice-champion du monde du Red Bull Air Race, Matt Hall remporte ce dimanche le championnat du monde 2019. Au-delà d'être le plus rapide, il est aussi et surtout celui qui aura, à force d'expérience et de travail, su le mieux maîtriser la pression et garder son sang-froid.

Et pour cause, après avoir failli être écourtée par le mauvais temps, cette grande finale, la première jamais organisée en Asie, aura tenu toutes ses promesses : des rebondissements, des joies, des déceptions, comme toujours en Air Race.

Première grosse surprise de cette dernière épreuve, le tenant du titre Martin Sonka (CZE) et grand prétendant pour un second sacre d'affilée, éliminé prématurément - par un Français ! - et qui voit tous ses espoirs s'envoler.

Au terme d'une véritable guerre des nerfs, les trois plus rapides de cette course de Chiba seront Yoshihide Muroya (JPN), véritable héros national qui remporte là sa troisième victoire à domicile, Kirby Chambliss (US), déjà double champion du monde, et Matt Hall (AUS).

Fort de ce résultat, ce dernier monte donc sur la plus  haute marche du podium mondial, suivi de Muroya (champion du monde 2017) et Sonka (champion du monde 2018).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexis 09/09/2019 18:10

Clap de fin... hélas...

Bernie 09/09/2019 18:10

Oui...