Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

L’aéroport de Toulouse-Blagnac s’équipe d’une station hydrogène et utilisera quatre bus H2 en 2020

L’aéroport de Toulouse-Blagnac va accueillir une station de production et distribution d’hydrogène en 2020. ATB sera son premier utilisateur pour alimenter quatre bus qui assureront le transport de passagers. L’aéroport a choisi de travailler avec Transdev pour l’exploitation de ces bus. Une initiative rendue possible grâce au projet HyPort lancé par la Région Occitanie, au travers de l’AREC et par ENGIE Cofely.

aeroport de toulouse blagnac lfbo

 

Une station de production et de distribution d’hydrogène implantée sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Le 23 septembre dernier, l’aéroport de Toulouse-Blagnac annonçait son entrée dans le programme européen Net Zero de l’ACI*, qui engage les aéroports vers le zéro émission de carbone en 2050.

 

Quatre bus à hydrogène opérés par Transdev

ATB concrétise aujourd’hui son engagement : une station de production et de distribution d’hydrogène sera implantée sur l’aéroport et alimentera quatre bus à hydrogène opérés par Transdev. La station sera en zone publique et au service de tous les utilisateurs.

Ces bus circuleront sur les pistes, pour transporter les passagers entre l’aérogare et les avions stationnés au large, et assureront également les navettes entre l’aérogare et les parkings autos éloignés.

 « L’utilisation de bus à hydrogène pour notre aéroport est la première réalisation majeure du plan impulsé par la Région Occitanie et sa présidente, Carole Delga, pour faire de l’Occitanie la première région à énergie positive à l’horizon 2050, indique Philippe Crébassa, président du Directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac.

En accueillant une station de production et de distribution d’hydrogène, construite par la société HyPort, l’aéroport de Toulouse-Blagnac confirme sa volonté de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer la qualité de l’air sur la plateforme. Ce projet ambitieux est aussi la première réponse de l’aéroport à l’engagement que nous avons pris dans le cadre du programme européen Net Zero 2050, pour assurer un développement raisonné et durable de notre activité. »

L’aéroport de Toulouse-Blagnac sera le premier au monde à déployer côté pistes et côté ville des moyens de transport alimentés à l’hydrogène.

Rendez-vous dans un an pour voir circuler les premiers bus à hydrogène, qui seront fournis par l’entreprise régionale SAFRA.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 17/10/2019 07:58

C' est à mon avis, une meilleure idée que les batteries

Bernie 17/10/2019 18:18

C'est peut-être l'avenir