Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

La filière NAE dévoile l’envolée de sa progression

Normandie AeroEspace (NAE) voit son dynamisme récompensé par la publication des chiffres de ses entreprises sur les 3 dernières années* : des résultats en nette croissance, tant en termes de chiffre d’affaires, avec au global 3,7 milliards d’euros à fin 2018, qu’en termes de recrutements avec 1667 emplois nets créés sur les deux années. L’international reste quant à lui un fort levier de développement pour les PME.

 

Normandie AeroEspace (NAE)

Les membres NAE affichent un dynamisme très fort

Le chiffre d’affaires total de la filière progresse de 19%, passant de 3,1 milliards en 2016 à 3,7 milliards d’euros en 2018. Celui des PME progresse de 13%, passant de 910 000 euros en 2016 à 1,30 millions d’euros en 2018, tandis que celui des grands donneurs d’ordre enregistre une croissance de 21%, passant de 2,2 milliards à 2,7 milliards d’euros. Cette évolution est significative au regard de la variation du CA au plan national qui progresse de 8% dans la même période [1].

 

Une activité Aéronautique/Spatial/Défense/Sécurité (ASDS) essentielle au développement des PME / ETI

Le chiffre d’affaires ASDS progresse de 22% chez les PME / ETI, passant de 269 millions à 328 millions d’euros entre 2016 et 2018. 69% des membres sont en croissance sur ces secteurs et 12% ont une situation stable. En 2018, 52 entreprises ont une hausse supérieure à 20% et 57% des PME/ETI ont un chiffre d’affaires ASDS supérieur à 30% de leur CA.

 

Des effectifs en hausse

L’effectif global de la filière aéronautique normande progresse de 8,5% avec 1667 emplois créés, soit 21 500 salariés à fin 2018 (emplois industriels). Ce sont les PME qui affichent la meilleure évolution en matière de recrutements : +11%, tandis que l’évolution chez les grands donneurs d’ordre s’élève à 6,6%.

 

L’international : un axe fort de développement

On note une nette progression du chiffre d’affaires à l’export qui enregistre au global, toutes PME confondues, une croissance de 24%, passant de 195 millions d’euros en 2016 à 242 millions d’euros en 2018. Un résultat qui confirme la pertinence de la stratégie déployée depuis deux ans par NAE pour accompagner et accélérer le développement de ses membres à l’international : ainsi 49% des PME sont en croissance à l’export. En 2018, une PME sur deux a un chiffre d’affaires export supérieur à 10% et 24% des membres ont un CA export supérieur à 30%.

 

« Nous nous réjouissons de ces progressions dans tous ces domaines où nous menons aux côtés de nos membres des actions stratégiques et de terrain pour favoriser leur développement. Développer leur attractivité et leur compétitivité, tant sur le plan régional que sur les plans national et international, reste notre moteur principal. Et nous présenterons dans quelques semaines notre plan stratégique 2020/2022 lors de la signature de notre contrat filière triennal » souligne Philippe Eudeline, Président de NAE.

 

* Entre 2016 et 2018, les résultats à fin 2019 n’étant pas encore connus.

 [1] Entreprises membres du GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 24/01/2020 06:54

en voyant tous ces bons chiffres, je me demande comment il est possible que certaines Cie aient mis la clef sous la porte

Bernie 04/03/2020 17:35

C'est de plus en plus difficile, les règles ne sont pas partout les mêmes.