Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

SITA et des partenaires lancent une alliance MRO Blockchain

SITA et des partenaires clés de l’industrie aéronautique ont annoncé la création de la « MRO Blockchain Alliance », première alliance à grande échelle sur l’utilisation de la technologie blockchain pour suivre, tracer et enregistrer les pièces d’avion.

information-actualite-internet aviation industrie

 

MRO Blockchain (Maintenance, Réparation et Révision)

Cette nouvelle alliance regroupe différents types de partenaires :  des entreprises couvrant tous les aspects de la chaîne d’entretien (Maintenance), de réparation (Repair) et de révision (Overhaul) (MRO), des fabricants et réparateurs, mais également des compagnies de logistique. On compte parmi les membres Bolloré Logistics, Cathay Pacific, FLYdocs, HAECO Group, Ramco Systems, Willis Lease Finance Corporation, soutenu par Clyde & Co… et SITA.

 

L’utilisation de la blockchain permettrait de faire économiser 3,5 milliards de $ à l’industrie aéronautique

L'alliance a été évoquée pour la première fois en 2019 lors d'un événement du groupe HAECO rassemblant les différentes parties prenantes du secteur pour établir une norme mondiale autour de l'utilisation de la blockchain dans le cadre du suivi des pièces.

Au cours des prochains mois, l'alliance MRO présentera un POC garantissant la viabilité quant à l'utilisation de la blockchain pour suivre et enregistrer numériquement les mouvements et l'historique de maintenance des pièces auprès d'un grand nombre d'acteurs. Sont notamment concernés les compagnies aériennes, les constructeur et fabricants d'équipement d'origine tels que les producteurs de moteurs, les fournisseurs de logistique et les prestataires de service de maintenance.

Ces informations de suivi seront essentielles à la gestion d'une chaîne de valeur logistique complexe qui peut s'étendre sur plusieurs parties prenantes au cours de la durée de vie de chaque pièce. Il n’y a actuellement pas de base de données mondiale et seulement une numérisation partielle de ces dernières. L'Alliance est persuadée que l'utilisation de la blockchain simplifiera et accélérera le suivi des pièces tout en permettant le partage sécurisé des informations entre les acteurs de l'industrie.

PwC * estime que l'utilisation de la blockchain pourrait augmenter les revenus de l'industrie aérospatiale de 4%, soit 40 milliards de dollars, tout en réduisant les coûts MRO à l'échelle mondiale d'environ 5%, soit 3,5 milliards de dollars*.

Les économies seraient notamment réalisées grâce au stockage sécurisé des documents, garantissant la confidentialité des données, une meilleure visibilité des temps de réparation et sur l'inventaire, des flux de travail automatisés et une harmonisation des archives et enregistrements.

L'Alliance utilisera la technologie blockchain pour enregistrer et suivre deux volets d'informations distincts pour chaque pièce de l'avion : un fil numérique et un passeport numérique. Le fil numérique fournira le statut en temps réel et permettra le suivi des pièces dans le temps. Le passeport numérique - comme un passeport humain - fournira des informations sur « l'identité » d'une pièce et contiendra d'autres données vitales telles que la certification de navigabilité pour attester de la propriété.

Le rôle de SITA, en tant que fournisseur de solutions informatiques pour l’industrie du transport aérien, est de gérer la gouvernance de l'Alliance à l’échelle mondiale, d’accompagner les groupes de travail, de fournir tous les composants de la technologie blockchain et de s’assurer de leur conformité aux normes SPEC2000 et SPEC42, ainsi qu’auprès des régulateurs et des organismes internationaux.

Matthys Serfontein, Président d'Air Travel Solutions, SITA, a déclaré: « Cette initiative résulte en partie des recherches menées par SITA sur la technologie blockchain, technologie qui, selon nous, promet une formidable opportunité de mieux partager et enregistrer les informations entre les acteurs du transport aérien. Dans une industrie aussi interconnectée que la nôtre, cette capacité à partager et enregistrer les informations de façon sécurisée tout en continuant d’avoir un certain contrôle sur la data est fondamentale si nous voulons être plus efficace. Cela est particulièrement vrai pour le secteur MRO. »

Chaque année, le MRO traite 25 milliards de pièces, avec trois milliards supplémentaires. On dénombre 20 000 fournisseurs, couvrant 144 000 vols par jour pour un marché global représentant environ 100 milliards de dollars chaque année.

L'Alliance devrait fournir une première démonstration au deuxième trimestre de cette année 2020. La MRO Blockchain Alliance est un élément clé de la Global Blockchain Alliance de SITA. Cette dernière se concentre sur le développement d’applications basées sur la technologie blockchain pour une utilisation potentielle dans l'industrie du transport aérien, y compris le MRO, l'identité des passagers et les données de vol.

 

* Information first published in Data for the life of the aircraft, published by PWC in April 2019.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 12/02/2020 11:06

tout se complique

Bernie 28/02/2020 19:09

je crois que ça va dans le bon sens