Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Les pilotes de Meaux offrent des vols de découverte aux soignants et personnels en 1re ligne

A l’initiative du Groupement des Usagers de l’Aérodrome de Meaux-Esbly (GUAME), en Seine et Marne, 70 pilotes de 5 aéro clubs offrent 500 vols de découverte aux soignants et personnels de l’agglomération Meldoise en première ligne pendant la crise sanitaire du COVID 19.

Ils ont collecté 140 heures de vol pour les remercier de leur dévouement. Ces vols pourront s'effectuer dès l'autorisation de reprise de l'activité aérienne.

F-GFXS - Robin DR 400-180

500 vols pour les soignants et personnels mobilisés de Meaux

Alors que le meeting aérien Meaux Airshow, initialement prévu le 28 juin 2020, a du être reporté, la communauté aéronautique locale a souhaité offrir de beaux moments d'aviation d'une autre manière. Il a d'abord été envisagé d'organiser quelques passages d'avions à la fin du déconfinement, pour saluer l'action des soignants.

Puis, le Groupement des Usagers de l'Aérodrome de Meaux-Esbly (GUAME) qui rassemble trois aéro-clubs avion, deux aéro-clubs ULM et l'Association des Ailes du Pays de Meaux ont eu une autre idée, plus personnalisée.

Les 70 pilotes qui ont répondu à l'appel offrent une à quatre heures de vol. Ces dons représentent 140 heures de vol soit 500 vols de découverte qui pourront être effectués dès que les autorités gouvernementales et de l’aviation civile le permettront. Les vols de découverte seront réservés aux soignants et aux personnels en première ligne de la Ville de Meaux (caissiers, agents de la collecte des déchets etc.)

 

Une bouffée d'air pour les plus exposés

Pour étudier les modalités d'attribution et permettre à chaque bénéficiaire de réserver son vol dès que le danger épidémique sera écarté, Patrick Monbrun - président du GUAME et organisateur du Meaux Airshow - s'est rapproché du Grand Hôpital de l'Est Francilien, des hypermarchés et de la mairie de Meaux.

Chaque entité sélectionnera elle-même les bénéficiaires et la répartition des vols sera la suivante : 350 vols pour les soignants, 75 pour les caissiers, 75 pour les agents de la collecte des déchets.

Ce geste envers les personnels médicaux et tous ceux qui ont permis à l'agglomération de continuer à fonctionner, a pour objectif de leur offrir un peu de répit, tout en leur faisant vivre une expérience de vol au-dessus du patrimoine naturel et culturel de la Seine-et-Marne.

 

Le Pays de Meaux : une terre aéronautique hier et demain

Cette opération rappelle combien l'aviation est une famille soudée et solidaire. Celle du Pays de Meaux est attachée à son riche passé aéronautique qu'elle ne manquera pas de conter aux invités des vols : création en 1897 du premier aéroclub au monde, l'Aéronautique Club de France, construction du Pou du Ciel par Henri Mignet dans les années 30, Bataille de la Marne en 1914, missions des pilotes de chasse de Meaux pendant la Bataille de France dont l'escorte d'Antoine de Saint-Exupéry sur Arras, une mission qui lui inspirera le livre "Pilote de Guerre".  

Ces pilotes et passionnés portent tout aussi fièrement les projets d'avenir de l'agglomération qui a fondé, en juin 2019, le premier pôle de formation public en France sur les métiers de l'aéronautique et de l'aéroportuaire, baptisé Pôle Georges Guynemer.

L'opération "500 vols pour les soignants de Meaux" est finalement une manière de retrouver la première vocation de l'avion, réunir les hommes, après ces longues semaines de confinement voire d'isolement.

Des nouvelles de l'opération et des vols effectués seront données sur les pages Facebook et Twitter du Meaux Airshow.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 03/05/2020 07:27

une très bonne initiative !

Bernie 03/05/2020 18:52

oui c'est à mettre en lumière.