Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Last call : L’étrange voyage d’Harry Gruyaert

Ce livre souligne la dimension hypergraphique de l’oeuvre de Gruyaert car l’aéroport est un concentré de son vocabulaire visuel : intensité des couleurs, géométrie des formes, transparence, jeux de lumière et reflets.

aerobernie last call

Last call 

« J’ai toujours été fasciné par les lieux où les gens attendent. J’aime observer leurs mouvements, leurs postures, leurs regards, les groupes qu’ils forment, les situations qui se créent dans ces moments où le temps est comme suspendu.

Les aéroports sont des lieux privilégiés car ils possèdent une théâtralité exceptionnelle. Les éléments d’architecture, le mobilier, les couleurs composent un décor où évolue, comme sur une scène, une cohorte de figurants. C’est un spectacle que je ne cherche pas à comprendre mais dont la dimension visuelle m’attire irrépressiblement. » Harry Gruyaert

aerobernie last call terminal
©Harry Gruyaert

L’œuvre d’Harry Gruyaert, immense coloriste, jouit aujourd’hui d’une reconnaissance internationale. Membre de Magnum Photos depuis 40 ans, il a notamment publié chez Textuel Rivages (NE, 2018), East / West (2017), sa monographie Harry Gruyaert (2015) et Maroc (2013).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 22/06/2020 07:57

tiens, moi aussi j'aime observer les gens qui attendent

Bernie 22/06/2020 18:12

C'est un vrai spectacle