Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Le député Mickael Nogal remet son 1er rapport au Gouvernement

En lien avec le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, et le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, le député LREM de Haute-Garonne, Mickaël Nogal, également vice-président de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale, mène actuellement une large consultation des acteurs de la filière aéronautique. Il vient de remettre au gouvernement sa première contribution pour nourrir le plan de relance.

aerobernie Mickaël Nogal Jean-Baptiste Djebbari

 

Plan de relance pour la filière aéronautique : Première contribution

Le député juge que la reprise rapide du trafic aérien constitue le facteur clé de la relance durable de la filière. Il en appelle à une coordination européenne et internationale pour assurer la sécurité sanitaire des passagers tout en relançant les vols et toute l’économie du secteur.

Après un arrêt quasi-total du trafic et des commandes d’avions, Mickaël Nogal revient sur la nécessité d’un fonds de soutien et de consolidation de la supply chain, afin d’augmenter ses capacités d’investissement et sa compétitivité.

 

Le rapport accorde une large place au défi de l’avion vert et digital et d’une économie décarbonée, pour lesquels le député espère une accélération du calendrier. Il demande par ailleurs aux grands donneurs d’ordre de sanctuariser leurs investissements en R&D et R&T, alors que l’Etat prévoit d’augmenter ses investissements publics.

Mickaël Nogal défend l’idée d’une prime à la casse, mécanisme qui devrait selon lui être porté au niveau européen dans le cadre du Green Deal. La crise offre également l’opportunité de développer une véritable filière de démantèlement et de recyclage des avions polluants et vieillissants. Il dresse également des pistes pour réaliser des économies d’énergie et d’émission de CO2.

 

Le député souhaite voir les dispositifs d’activité partielle et d’apprentissage pérennisés et adaptés sur une période de douze mois renouvelable. Pour rappel, le secteur génère 200 000 emplois directs et autant d’emplois indirects. Il suggère de recourir au prêt de main d’œuvre, au redéploiement des sociétés d’ingénierie vers les PME.

 

Afin de protéger les entreprises de risques de prédation par des fonds étrangers, Mickaël Nogal propose d’intégrer la filière aéronautique au décret relatif aux investissements étrangers en France et de prolonger le contrôle des prises de participation supérieures à 10% jusqu’au 31 décembre 2022.

 

Enfin, le député toulousain demande à Airbus de confirmer l’engagement pris en janvier 2020 d’installer à Toulouse une chaîne A321-XLR et lancer au plus tôt les travaux sur le site Jean-Luc Lagardère.

Avec l’arrêt du programme A380, et alors que le marché des gros porteurs repartira plus tardivement, le développement des programmes single aisle apparaît fondamental pour Toulouse et pour la France.

Plan de relance pour la filière aéronautique_Première contribution_ Mickaël Nogal

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article