Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Les technologies intelligentes pour aider les compagnies aériennes à reprendre leurs activités en toute sécurité

SITA, le fournisseur technologique pour le transport aérien, apporte un éclairage neuf sur la manière dont la technologie peut aider les aéroports et les compagnies aériennes à reprendre leurs activités en toute sécurité, et à mettre en œuvre de nouvelles mesures d'hygiène pour rétablir la confiance des passagers après une longue interruption due à la pandémie COVID-19.

aaerobernie sian-woman-face-mask-mobile-phone-airport

SITA aide les compagnies aériennes a regagner les nuages, en toute sécurité, grâce aux technologies intelligentes.

« Depuis quelques semaines, les compagnies aériennes du monde entier regagnent progressivement les nuages. Cela se traduit par une reprise de l'activité sur notre réseau et une augmentation des volumes de bagages, en hausse de 55 % par rapport au mois de mai et ses volumes terriblement bas », analyse Sébastien Fabre, Vice-président Airlines & Airport, dans le prolongement du webinaire de la semaine de l'aviation.

 

Des solutions flexibles aux frontières et des expériences sans contact pour favoriser le respect des règles en vigueur et restaurer la confiance des voyageurs.

Toutefois, Sébastien Fabre indique que cette reprise sera lente : « Notre industrie doit transformer l'expérience des passagers afin d'accroître la sécurité des voyageurs tout en équilibrant les pressions économiques liées au ralentissement de la demande.

Pour surmonter cette période et retrouver des volumes viables de passagers, les aéroports et les compagnies aériennes doivent composer avec les nouvelles informations des gouvernements et des institutions de santé, adapter leurs procédures et automatiser les processus, en continu. »

 

SITA décline trois types de solutions pour soutenir la reprise de l’aérien

SITA a dévoilé de nouvelles solutions qui permettent aux passagers d'utiliser leur mobile comme une véritable télécommande pour les bornes d'enregistrement et de dépôt de bagages, afin de limiter au maximum le contact avec les équipements de l'aéroport. « Par exemple, l'aéroport de San Francisco s’est doté de SITA Flex qui va permettre, à termes, un parcours voyageur intégralement porté par les technologies mobiles et sans contact.

Concrètement, les voyageurs pourront imprimer leurs étiquettes bagages à partir de leur téléphone portable, depuis les bornes à bagages en libre-service », détaille Sébastien Fabre.

La technologie se révèle fondamentale pour aider les compagnies aériennes et les aéroports à se conformer aux nouvelles réglementations qui évoluent rapidement pour rétablir la confiance des passagers. De nouvelles mesures préventives visant à limiter les risques dans les aéroports et à bord des avions nécessiteront une nouvelle approche de la gestion des passagers.

SITA a développé de nouvelles solutions pour relever les nouveaux défis du secteur, en complément des mesures d'hygiène telles que l'utilisation de masques et de gants. Ces solutions s'articulent autour de trois principaux axes :

La distanciation sociale

En utilisant des technologies de supervision en temps réel couplées à de l’analyse prédictives, SITA peut assurer une distance appropriée entre les passagers à des points clés de l'aéroport.

L'analyse prédictive favorise une planification proactive et l’aéroport étend également ses frontières avec des étapes clés, telles que l'enregistrement et le dépôt des bagages, gérées avant l'arrivée au terminal grâce au téléphone portable.

 

L’hygiène

SITA contribue à réduire le risque d'infection en évitant les contacts aux points clés de l’aéroport. Grâce à une combinaison de solutions biométriques et mobiles, les passagers n'ont plus besoin de toucher un kiosque ou une surface, et gèrent leur voyage depuis leur téléphone.

 

Les contrôles de santé

En plus d'intégrer les contrôles de santé ou thermiques aux points clés de l’aéroport, tels que les bornes d'enregistrement, les gouvernements pourront, en s'appuyant sur des solutions telles que Advance Passenger Processing, utiliser le contrôle de pré-embarquement et effectuer des analyses de données sur le voyage des passagers afin d’identifier et d’atténuer les risques potentiels.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 23/06/2020 07:27

il faut faire face, mais qu'en sera t'il quand le virus aura disparu

Bernie 23/06/2020 17:55

C'est une vaste question.