Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Qatar Airways poursuit son engagement pour un transport aérien durable

Qatar Airways est l'une des rares compagnies aériennes mondiales à n'avoir jamais cessé de voler tout au long de la crise. Ses appareils modernes et économes en carburant lui ont permis de développer un réseau durable et adapté. Grâce à cette variété d’appareils et de capacités, la compagnie a pu continuer à assurer de nombreuses liaisons.

aerobernie qatar airways dreamliner boeing 787

Transport aérien durable : Qatar Airways poursuit son engagement

Les voyageurs soucieux de l'environnement peuvent voyager avec l'assurance que Qatar Airways surveille continuellement le marché pour évaluer la demande en passagers et en fret afin de s'assurer qu'elle exploite les avions les plus efficaces sur chaque ligne.

La recherche d'un juste équilibre entre la demande de passagers et de fret a permis à la compagnie aérienne de continuer à exploiter sa flotte complète d'Airbus A350 et de Boeing 787, en aidant à rapatrier les voyageurs en toute sécurité.

Qatar Airways a également pu fournir une capacité de fret aérien fiable pour soutenir le commerce mondial et le transport de fournitures médicales essentielles.

 

Qatar Airways est le plus grand exploitant d'A350, et a été la compagnie de lancement de l'A350-900 et de l'A350-1000. Avec un total de 49 variantes d'A350 dans la flotte actuelle, d'un âge moyen de 2,5 ans, et un nombre de sièges optimisé pour le marché actuel, l'A350 est parfaitement positionné pour mener la compagnie à la reconstruction de son réseau.

Les 30 Boeing 787 de la flotte de Qatar Airways offrent également une capacité appropriée sur les lignes européennes en attendant la reprise des marchés.

Alors que le monde se prépare à sortir de la crise COVID-19, l’A350 demeure quant à lui l'appareil de choix pour les liaisons long-courriers les plus importantes sur le plan stratégique vers les Amériques, l'Europe et la région Asie-Pacifique.

 

Son Excellence M. Akbar Al Baker, PDG du Groupe Qatar Airways, a déclaré : "Le groupe Qatar Airways a une solide réputation de leader du secteur en matière de développement durable. Il est au cœur de la planification de nos activités, c'est pourquoi notre flotte a un âge moyen de moins de cinq ans, l'une des plus jeunes au monde.

Grâce à nos investissements stratégiques et diversifiés dans notre flotte, la viabilité de nos opérations n'a pas été tributaire d'un type d'avion particulier. Nous avons ainsi été l'une des rares compagnies aériennes mondiales à ne jamais cesser ses activités pendant cette crise, en transportant plus de deux millions de passagers et en devenant ainsi la plus grande compagnie aérienne internationale du monde.

Aujourd’hui, les passagers peuvent compter sur nous pour les emmener vers leur destination grâce à des avions de taille appropriée offrant une capacité raisonnable sur chaque ligne. En conséquence, nous ne reprendrons pas l'exploitation de notre flotte d'A380 tant que la demande ne sera pas revenue à des niveaux appropriés.

Après avoir étudié de près les chiffres de l'impact environnemental, faire voler un avion aussi gros et avec un faible coefficient de remplissage ne répond pas à nos responsabilités environnementales et n’a pas de sens sur le plan commercial. Notre jeune flotte d'Airbus A350 et de Boeing 787 est bien mieux adaptée à la demande mondiale actuelle".

 

Le benchmark interne de Qatar Airways a comparé l'A380 à l'A350 sur les lignes de Doha à Londres, Guangzhou, Francfort, Paris, Melbourne, Sydney, Toronto et New York. Sur un vol aller simple typique, la compagnie a constaté que l'A350 permettait d'économiser au moins 16 tonnes de dioxyde de carbone par heure-bloc par rapport à l'A380.

L'analyse a révélé que l'A380 émettait plus de 80 % de CO2 de plus par bloc-heure que l'A350 sur chacune de ces liaisons. Dans les cas de Melbourne, New York et Toronto, l'A380 a émis 95 % de CO2 de plus par bloc horaire, tandis que l'A350 a permis d'économiser environ 20 tonnes de CO2 par bloc horaire.

 

Qatar Airways a été la première compagnie aérienne du Moyen-Orient à obtenir une accréditation au plus haut niveau dans le cadre du programme d'évaluation environnementale de l'IATA. L'accent mis par la compagnie sur la durabilité s'étend également à son siège et à son hub, l'aéroport international de Hamad (HIA), récemment élu "troisième meilleur aéroport du monde" et "meilleur aéroport du Moyen-Orient" pour la sixième année consécutive.

La direction de l’aéroport a récemment annoncé son intention d'augmenter sa capacité à plus de 53 millions de passagers par an d'ici 2022, le positionnant ainsi comme l'aéroport de choix dans la région pour les voyageurs internationaux.

Il deviendra ainsi le premier aéroport de la région MENA (Middle East and North Africa) à obtenir une note de 4 étoiles dans le cadre du Système Mondial d'Évaluation de la Durabilité (GSAS), mis au point pour évaluer les bâtiments et infrastructures écologiques. Le terminal sera également certifié LEED Silver, avec de nombreuses mesures innovantes en matière d'efficacité énergétique.

 

Qatar Airways continue l’extension progressive de son réseau et a relancé début juillet de nombreuses destinations internationales telles que Bali Denpasar, Boston, Los Angeles ou encore Washington DC. D'ici la fin juillet, son réseau s'étendra à plus de 450 vols hebdomadaires vers plus de 70 destinations dans le monde.

 

Le dernier rapport de la compagnie sur le développement durable et  sa politique environnementale est disponible sur le site web de Qatar Airways.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article