Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

La Just Culture renforce la sécurité du trafic aérien

Pour skeyes, la création d'une plateforme de Just Culture est un encouragement aux efforts qui ont été réalisés ces dernières années en matière de sécurité du trafic aérien.

aerobernie skeyes just culture

Just Culture

Les contrôleurs aériens sont incités à signaler tous les incidents afin d'en tirer des enseignements pour l'ensemble du secteur et d'ainsi encore accroître la sécurité aérienne.

Afin d'encourager le signalement d'incidents, il est important que dans le cadre d'une "culture juste" (Just Culture), celles et ceux qui signalent des incidents soient protégés contre des poursuites judiciaires.

Il va sans dire que la négligence grave ou les omissions intentionnelles ne sont pas couvertes par cette règle.

 

La Just Culture porte clairement ses fruits au sein de skeyes.

Cette culture de signalement du moindre incident a conduit à une amélioration continue de procédures et processus, ce qui s’est traduit par une réduction remarquable du nombre d'incidents graves et donc par une amélioration significative de la sécurité aérienne.

aerobernie skeyes yearly reporting
aerobernie skeyes serious incident

Johan Decuyper, CEO de skeyes: « skeyes applique la Just Culture depuis des années dans son fonctionnement. C'est à la demande de skeyes que le principe a été précédemment intégré dans la législation. Les contrôleurs aériens se savent ainsi protégés dans l'exercice de leurs fonctions.

Cette assurance leur permet de prendre des décisions sans crainte d’être poursuivis pour telle ou telle action. D'autre part, les informations qu'ils fournissent sur les incidents qu'ils signalent sont inestimables pour la sécurité du trafic aérien. Cette information ne peut pas être perdue. »

 

La proposition de création d'une plateforme Just Culture venait également de skeyes.

Elle réunit des membres du personnel de l'AAIU(Be) (la cellule d'enquête sur les incidents aériens) et de la Direction générale Transport aérien, le magistrat de référence du Ministère public et les Safety Managers tant du Ministère de la Défense, de skeyes, des aéroports belges que des exploitants aériens. Les contrôleurs aériens et les techniciens des services de navigation aérienne et les pilotes professionnels envoient également des représentants à la plateforme.

Au sein de la plateforme, les experts du secteur et le Ministère public discuteront ensemble en profondeur des incidents à la lumière du principe de la Just Culture. Le Ministère public acquerra ainsi des connaissances pratiques qui pourront l'aider à porter des jugements dans cette matière extrêmement complexe.

Afin de garantir la totale objectivité et indépendance de la Justice, tous les incidents seront discutés de manière anonyme. Tous les membres de la plateforme seront également tenus au secret par rapport aux discussions menées au sein de cet organe.

 

Johan Decuyper, CEO de skeyes : « skeyes voit la création de la plateforme comme un ancrage de la pratique telle qu'elle est appliquée depuis des années et comme un développement important de la Just Culture, après la légalisation de son principe. »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 02/09/2020 16:29

ça part d'un bon principe

Bernie 03/09/2020 18:31

exactement