Aerobernie

Retrouvez toute l'actualité aéronautique: industrie, transport aérien, aviation d'affaires, voyage…

Neuf raisons pour lesquelles 2021 modifiera à jamais les voyages en jet privé

PrivateFly, la plateforme de réservation de jets privés du groupe Directional Aviation, estime que la pandémie devrait être en 2021 un catalyseur majeur de transformation et de bouleversement dans le secteur de l'aviation privée.

Gulfstream g450 mountains and snow background

PrivateFly expose les neuf raisons pour lesquelles 2021 modifiera à jamais les voyages en jet privé

Selon Adam Twidell, CEO de PrivateFly, 2021 sera l'année au cours de laquelle se développeront les programmes d'adhésion aux jets privés et les avions électriques. Le changement des habitudes de voyage lié au télétravail devrait se poursuivre.

Ces prévisions font suite à la publication par PrivateFly de son rapport annuel sur les tendances des affrètements de jets privés en 2020, qui reflète une année marquée par une forte demande pour ce type de voyage et indique que la société est optimiste quant à la poursuite de la croissance en 2021, alors que la demande accrue de voyages en jet privé se poursuit.

« En ce début d'année 2021, les facteurs qui ont entraîné une augmentation de la demande pour l'aviation privée l'année dernière perdurent : les voyageurs cherchent à éviter les espaces partagés et la foule, et à combler les vides laissés par les difficultés que connaissent les compagnies aériennes commerciales », a déclaré Adam Twidell, CEO de PrivateFly.

« Au cours des prochains mois, notre secteur continuera à séduire pour ces raisons, tout en faisant évoluer son offre à plus long terme de plusieurs manières. Et même si les restrictions de voyage continueront à engendrer des difficultés et à freiner l'activité dans certains domaines, je suis optimiste pour cette année », a-t-il ajouté.

 

Neuf principales tendances pour 2021

Le CEO de PrivateFly a identifié neuf principales tendances pour les 12 mois à venir :

1 - Le télétravail va bouleverser les itinéraires

Le travail à domicile, ou dans tout endroit disposant d'une bonne connexion Wifi, devrait continuer à progresser. Selon M. Twidell, PrivateFly a déjà constaté que ses clients passent plus de temps dans des destinations estivales traditionnelles comme Ibiza ou Faro, car ils travaillent depuis leur résidence secondaire.

Cette absence de frontière entre travail et loisirs aura également des répercussions sur les itinéraires et les destinations. Ces derniers mois, Nice a été plus populaire que Paris, et le CEO de PrivateFly pense que ce type de mutation sera probablement encore plus important en 2021.

2 - Les voyages d'affaires mettront du temps à repartir

Adam Twidell estime que les voyages d'affaires ne reprendront pas avant le quatrième trimestre, au mieux. Les grands événements et conférences qui alimentent les voyages d'affaires ne devraient pas avoir lieu non plus, ou alors de manière virtuelle. Les entreprises éviteront de prendre la responsabilité de déplacements inutiles, mais PrivateFly s'attend toutefois à ce que l'aviation privée soit utilisée par un plus grand nombre d'entreprises pour le déplacement de leurs dirigeants et autres collaborateurs essentiels.

3 - L'essor des programmes d'adhésion des sociétés de jets privés en Europe

 Alors que le modèle de la carte de membre est plus développé aux États-Unis - la société sœur de PrivateFly, Sentient Jet, étant le leader du marché - des produits tels que la Jet Card de PrivateFly, très compétitive, devraient gagner du terrain sur le marché européen, car les grands voyageurs délaissent de plus en plus les compagnies aériennes au profit des jets privés pour plus de commodité, de service et de fiabilité lorsqu'ils voyagent en famille ou seuls dans leur bulle.

4 - Des voyages plus responsables et plus réfléchis

Au moment où nous nous relèverons de la pandémie, Adam Twidell s'attend à ce que les compagnies de jets privés mettent la durabilité au premier plan de leur offre, et à ce que les clients exigent de plus en plus d'options de voyage durables.

En travaillant avec 4AIR - un système d'évaluation de la durabilité pour les compagnies d'aviation - PrivateFly s'est engagé dans un programme de durabilité à long terme, incluant une compensation carbone de 300 % comme norme pour chaque vol, sans frais supplémentaires.

5 - Les avancées concernant les avions électriques vont s'accélérer

PrivateFly s'attend également à ce que les efforts pour développer les avions électriques s'accélèrent en 2021. Selon M. Twidell, l'aviation privée est bien placée pour montrer la voie au reste de l'industrie aéronautique dans ce domaine et il espère que certains concepts phares connaîtront des avancées majeures dans les mois à venir.

6 - Les changements dans les comportements et les priorités en matière de voyages

Il est probable que la plupart des gens voyageront moins qu'auparavant, mais ils voudront que leurs voyages comptent davantage. Les utilisateurs de jets privés chercheront à faire des voyages plus longs et uniques et à vivre des expériences exceptionnelles, notamment avec des itinéraires comportant plusieurs tronçons.

PrivateFly affirme que les destinations lointaines et moins fréquentées continueront à prévaloir face aux villes très peuplées, et que l'hygiène et la santé resteront des priorités absolues, même après que les risques liés à la COVID-19 se seront dissipés.

7 - Moins de voyages spontanés et plus de documents administratifs à remplir

Avec un test Covid négatif requis pour de plus en plus de voyages - au moins pour les premiers mois de cette année, Adam Twidell s'attend à voir davantage de voyageurs planifier leurs déplacements en jet privé. L'année dernière, 20 % des vols de PrivateFly ont décollé dans les 48 heures suivant la réservation - cette année, le nombre de départs devrait être moins important, notamment en raison de la paperasserie supplémentaire imposée par le Brexit sur certains vols.

8 - La demande se poursuivra pour les avions d'entrée de gamme

Adam Twidell observe une demande croissante pour des avions d'entrée de gamme plus petits, émanant de nombreux nouveaux clients. Il pense que ce segment connaîtra une croissance comparable en 2021, les nouveaux clients des vols charter utilisant des jets légers et des turbopropulseurs comme alternative aux compagnies aériennes.

9 - Davantage de fusions et d'acquisitions dans le secteur de l'aviation d'affaires à mesure que l'industrie se réorganise

La pandémie devrait être un catalyseur de changement et de bouleversement dans de nombreux secteurs, y compris celui de l'aviation privée. Adam Twidell pense que cela entraînera probablement de nouvelles consolidations, fusions et acquisitions, certains opérateurs se regroupant pour assurer leur survie - ce qui entraînera l'évolution de "méga-flottes" - et des consommateurs se tournant vers des entreprises plus grandes et connues.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 11/01/2021 07:15

pour utiliser un mot à la mode, les patrons vont se rendre compte que beaucoup de personnel n' est pas " essentiel " !
Il faut se dire aussi qu'un jour, le virus disparaîtra

Bernie 11/01/2021 18:29

Tu as raison.