Air France et le Groupe ADP étendent le test de la solution ICC AOKpass aux vols de/vers Paris-Charles de Gaulle, San Francisco et Los Angeles

Le 15 mars 2021, Air France et le Groupe ADP ont lancé un nouveau programme de test de la solution de digitalisation des résultats de tests COVID ICC AOKpass, portée par MedAire/International SOS.

AOKpass Air France aerobernie
Application mobile ICC AOKpass

D’une durée de quatre semaines, cette expérimentation porte sur les vols Air France allers et retours entre Paris-Charles de Gaulle, San Francisco et Los Angeles. Les clients voyageant sur ces vols peuvent tester gratuitement l’application mobile ICC AOKpass, disponible sur smartphone, et permettant d’enregistrer de manière sécurisée les résultats de tests COVID réalisés dans un laboratoire partenaire.

• Un programme de test en conditions réelles a été lancé le 15 mars 2021 pour 4 semaines, en complément de celui en cours sur les vols Air France au départ de Paris-Charles de Gaulle vers Pointe-à-Pitre et Fort-de-France ;
• Les passagers testant l’application ICC AOKpass bénéficieront d’un parcours prioritaire à l’aéroport grâce à un partenariat entre Air France, le Groupe ADP, San Francisco International Airport et Los Angeles World Airports

À travers cette expérimentation en conditions réelles, Air France et l'ensemble des partenaires impliqués souhaitent améliorer l’expérience des passagers en fluidifiant les opérations de vérification des tests de dépistage, rendues obligatoires depuis la crise du COVID-19.

Grâce à un partenariat entre Air France, MedAire/international SOS, le Groupe ADP, San Francisco International Airport et Los Angeles World Airports, les passagers testant l’application bénéficieront d’un parcours dédié en aéroport, avec un accès prioritaire lors de l’embarquement et au passage des frontières à l’arrivée à Paris.

Ce programme s’ajoute à celui lancé par Air France le 11 mars 2021 sur les vols au départ de Paris-Charles de Gaulle vers Pointe-à-Pitre et Fort-de-France. Il est entièrement gratuit pour le client et s’effectue uniquement sur la base du volontariat suivant les quatre étapes suivantes :

  1. Le client télécharge l’application ICC AOKpass disponible sur Appstore, Google Play Store ou Huawei App Store, et effectue son test PCR ou LAMP (selon la règlementation de sa destination) dans l’un des laboratoires partenaires.
  2. Une fois le test effectué, le laboratoire remet au client les résultats sous la forme d’un document PDF et d’un QR code, à télécharger de manière sécurisée dans l’application ICC AOKpass.
  3. À l’aéroport, le jour du départ, une signalétique spécifique oriente le client vers un parcours prioritaire lors de l’embarquement. Au moment de la vérification des formalités de voyage, le client présente son téléphone en lieu et place d’un test papier. L’ICC AOKpass confirme alors que le test présenté est valide et conforme à la réglementation du pays de destination via un réseau sécurisé par la technologie blockchain.
  4. Uniquement à l’arrivée à Paris : le client retrouve cette signalétique spécifique et bénéficie d’un accès prioritaire lors du passage des formalités de police aux frontières, lors duquel il présente à nouveau le QR code sur l’application ICC AOKpass.

 

La solution « ICC AOKpass » respecte l'ensemble des normes RGPD applicables. Les passagers participant au test peuvent à tout moment accéder aux données les concernant ou les supprimer.

Alain Bernard, Directeur Général Opérations - Air France, a déclaré « Depuis le début de la crise du COVID-19, nous appelons à une uniformisation des normes sanitaires à l’échelle mondiale. Ce nouveau programme de test est une illustration de ce qui pourrait devenir la norme en matière de vérification des documents de voyage demain, et nous sommes heureux de le mettre en œuvre avec des partenaires d’Air France. La collaboration entre les États, les compagnies aériennes et les autorités aéroportuaires est indispensable pour trouver des solutions permettant de combiner sécurité sanitaire et fluidité de l’expérience de voyage. »

Sébastien Bedu, Responsable du déploiement des services aux aéroports – MedAire, filiale d’International SOS a déclaré : « Le lancement de ce second programme de test à grande échelle entre Paris et les aéroports de San Francisco et Los Angeles est une étape majeure dans la reconnaissance internationale d’ICC AOKpass comme tiers de confiance et l’émergence d’une nouvelle norme internationale, condition de la reprise des voyages internationaux. Du laboratoire comme à chaque étape du voyage, ICC AOKpass permet de certifier le statut négatif à la COVID-19 des passagers, à toute la chaîne du transport aérien, et contribuer à la sécurité sanitaire des vols. »

Marc Houalla, Directeur général adjoint du Groupe ADP et directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, a indiqué : « Nous sommes convaincus que la solution de pass sanitaire ICC AOKpass que nous testons avec nos partenaires au départ et à l'arrivée des aéroports parisiens va faciliter le parcours des passagers dans nos terminaux, en garantissant à la fois une plus grande fluidité et une meilleure sécurité sur les contrôles sanitaires. La reprise durable du trafic nécessite d'abord de restaurer la connectivité aérienne entre les pays et ce pass sanitaire a toutes les chances d'y contribuer en s'imposant comme un nouveau standard. »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article