Aura Aero signe un partenariat avec Verkor et ouvre une nouvelle étape vers l’industrialisation de l’avion électrique et l’aviation décarbonée

Aura Aero, dont l’ambition est d’industrialiser des technologies de rupture résolument tournées vers l’aviation de demain, vient de signer un protocole d’accord de partenariat avec Verkor. Cette entreprise est jusqu’à présent spécialisée dans le développement de cellules de batteries pour véhicules électriques. Grâce à cette collaboration, Aura Aero pourra développer sa gamme d’avions électriques et ainsi franchir une nouvelle étape dans la mise en place d’une aviation décarbonée.

First Flight Integral R-coyright AuraAero aerobernie
coyright AuraAero
Aura Aero protocole d’accord de partenariat avec VERKOR

Basée près de Grenoble, Verkor est une toute jeune entreprise française, de 25 salariés, qui vise à créer, d’ici 2024, une gigafactory en France, pour produire des cellules lithium-ion de batteries pour véhicules automobiles électriques. Déjà soutenue par de grands groupes comme InnoEnergy, Schneider Electric, Groupe IDEC et Capgemini, VERKOR devrait ouvrir sa ligne pilote en 2022.

La mise en commun des compétences et de l’expertise de ces deux entreprises françaises, innovantes et soucieuses de l’environnement, permettra d’industrialiser pour la première fois la technologie de propulsion électrique dans l’aéronautique.

Cette collaboration permettra d’optimiser les cellules lithium-ion pour l’aéronautique, une révolution industrielle très attendue, déjà en marche depuis plusieurs années dans le secteur automobile.

Selon Jérémy Caussade, CEO et co-fondateur d’Aura Aero : « Verkor est une entreprise fondée sur les mêmes valeurs qu’Aura Aero : l’innovation, la traçabilité et le souci de l’environnement. En rapprochant nos technologies, nous pourrons lancer l’industrialisation de nos avions électriques, tandis que VERKOR s’ouvrira au marché aéronautique. C’est donc un partenariat gagnant-gagnant, et surtout un nouveau pas vers l’aviation de demain, l’aviation décarbonée ».

Selon Benoit Lemaignan, CEO et co-fondateur de Verkor : « Verkor a dans son intention première de réduire l’empreinte climatique des mobilités et leurs transitions. Ce partenariat avec Aura Aero est une première pierre à l’édifice d’une industrie aéronautique électrique qui est l’un des enjeux d’aujourd’hui pour décarboner le transport aérien. De par mon expérience passée chez Airbus je connais bien les enjeux de l’industrie aéronautique et je suis ravi que Verkor soit acteur dans cette évolution technologique. »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 05/03/2021 07:21

les matière rares vont devenir plus rares encore, et s'épuiseront bien plus vite que le pétrole !
et puis les batteries c' est lourd, ennuyeux pour un avion !

Bernie 05/03/2021 15:31

Le monde des batteries est en pleine évolution. N'oublions pas que le carburant pèse aussi très lourd.