Volotea, Air Nostrum et Dante Aeronautica présentent un projet d'avion 100% électrique au fonds de relance européen.

Le consortium formé par Volotea, Air Nostrum et Dante Aeronautical a présenté au ministère des Transports, de la Mobilité et de l'Agenda urbain espagnol (MITMA) un projet d’électrification de flotte dans le cadre du Programme de soutien du transport durable et numérique du Plan de relance, transformation et résilience.

Volotea Air Nostrum Dante Aeronautica avion electrique aerobernie
Projet d'avion 100% électrique

Le projet prévoit la transformation et l’électrification de flottes d’avions de court et moyen-courrier pour un transport aérien régional plus durable en Espagne, qui permettra de favoriser la cohésion territoriale par l'amélioration des communications avec les zones périphériques, et notamment les îles.

• Le consortium demande un financement de l’Union Européenne par le biais d’une déclaration d'intérêt pour un transport sans émission de CO².
• Le transport aérien à zéro émission permis par l’électrification des avions contribue à accélérer la transition écologique dans le secteur et à atteindre l’objectif européen de neutralité climatique fixé pour 2050.
• Ce projet vise également à développer le tissu économique espagnol et à favoriser la cohésion territoriale.

Ce projet propose la transformation et l’électrification de flottes d’avions en service pour en faire des appareils 100 % électriques. Sa portée comprend la conception, l'ingénierie et la mise en œuvre des modifications nécessaires à l’adaptation d’avions traditionnels de faible capacité (entre 9 et 19 passagers) et l’investissement dans le développement de technologies pour moteurs à propulsion à énergies alternatives avec l'objectif de réduire les émissions en vol.

Cette alternative permet un traitement beaucoup plus rapide, évitant ainsi le long et coûteux développement d’un avion à partir de zéro.

La certification du premier avion est prévue pour 2024, s’en suivra ensuite une période d’industrialisation et de mise en service qui aboutira à la mise en opération complète de plusieurs modèles d’avions en 2026.

Le leadership technique du projet a été confié à Dante Aeronautical, une entreprise technologique du secteur basée en Espagne et en Australie, experte dans la fabrication avancée de matériaux, d’aérodynamique et d'intégration de puissantes installations électriques.

Volotea et Air Nostrum participeront au projet en fournissant des informations sur le marché et surtout, en soutenant le travail de leurs équipes techniques respectives. Les deux compagnies aériennes espèrent être pionnières dans l'utilisation de cette technologie sur les itinéraires régionaux.

Le consortium a présenté une proposition pour un budget total de 42 millions d’euros en réponse à l’appel à manifestation d’intérêt du Ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain (MITMA) dans le cadre du Programme de soutien du transport durable et numérique du Plan de récupération, transformation et résilience España Puede (« L’Espagne peut »). Le consortium espère cofinancer le projet via ce partenariat public-privé.

 

Industrie nationale

La portée de ce projet leur permettra d’avoir un impact sur toute la chaîne de valeur d’un secteur essentiel pour l’économie espagnole.

Son potentiel économique représente une opportunité significative pour tout le tissu entrepreneurial et d’innovation espagnol, et ce, non seulement pour le secteur aérien, mais également pour le secteur technologique, les start-ups et la mobilité, avec un important effet domino sur la création de postes de travail à haute valeur ajoutée.

Enfin, ce projet permettra aux entreprises espagnoles de prendre le leadership mondial dans le développement de solutions pratiques pour une aviation durable et de devenir des référents stratégiques et environnementaux de l’industrie aéronautique.

« Nous avons commencé notre collaboration avec Dante Aeronautical il y a de cela quelques années, en 2019, et nous sommes très fiers de voir que le projet prend de l’ampleur et est soutenu par une autre grande compagnie aérienne comme Air Nostrum et par de nombreuses autres entreprises du secteur technologique en Espagne.

Le développement d’un avion hybride électrique permettra de réduire les émissions de carbone ainsi que le bruit généré par l’exploitation des avions. Pour Volotea, il est logique de soutenir ce projet car il s’inscrit parfaitement dans notre mission de connecter les villes qui le nécessitent et ce, tout en réduisant l’impact environnemental.

Nous soutenons ce projet en fournissant à Dante des analyses de marché et des données techniques. De plus, nous avons mis à leur disposition nos ingénieurs et notre équipe commerciale pour développer conjointement cette opportunité innovante », a ainsi indiqué Carlos Muñoz, fondateur et PDG de Volotea.

Carlos Bertomeu, président d’Air Nostrum, a rappelé que l'innovation était dans l’ADN de la compagnie aérienne valencienne. « Air Nostrum est habituée à participer à des consortiums continentaux qui travaillent sur les technologies de pointe.

Nos équipes techniques ont été sélectionnées à deux reprises par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour des projets liés au réchauffement climatique et aux avions dirigés par satellite. Ainsi, le premier atterrissage d’un avion commercial uniquement guidé par signaux émis depuis l'espace dans l’histoire européenne a été réalisé avec un avion Air Nostrum à l'aéroport de Valence ».

Selon lui, en tant que compagnie aérienne de référence en Espagne, il était du devoir d’Air Nostrum de participer à ce projet et d’offrir sa pleine collaboration : « Il ne pouvait en être autrement, nous sommes très intéressés par l’exploitation de ces vols à propulsion électrique lorsque la technologie le permettra. Les ingénieurs et techniciens de maintenance de notre hangar sont très enthousiastes à l'idée de pouvoir mettre leur expérience au service de la conception d’avions plus durables ».

Miguel Madinabeitia, co-fondateur de Dante Aeronautical, parle en des termes élogieux de l’accord conclu : « Pour Dante Aeronautical, ce consortium formé avec deux compagnies aériennes de référence dans l’aviation régionale européenne telles que Volotea et Air Nostrum avec l’objectif de développer, d'intégrer et d’exploiter une plate-forme d'alimentation électrique constitue un pas en avant vers la réalisation de sa vision d'une aviation 100 % électrique qui révolutionne les concepts actuels et vers une aviation plus durable et propre.

Nous travaillons en ce moment en Australie à l'intégration de cette technologie dans un avion 9 places et espérons obtenir une autorisation de vol d’ici quelques années ».

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 06/04/2021 06:50

les batteries vont considérablement augmenter le poids des appareils me semble t'il

Bernie 06/04/2021 10:52

le kérozene pèse très lourd aussi.