Korean Air poursuit ses développements technologiques

Korean Air va fournir deux de ses nouveaux drones à propulsion hybride pour agir contre les incendies sur l'île de Jeju, l'un des lieux de vacances les plus populaires de Corée.

drones propulsion hybride korean air
Deux développements technologiques de Korean Air

Le Quartier Général de la sécurité incendie de Jeju a signé un accord avec la compagnie aérienne pour fournir des drones permettant de surveiller en temps réel les sites d'accidents et d'incendies, de rechercher des personnes disparues dans des zones difficiles d'accès et d'effectuer une surveillance à distance pour prévenir de potentiels accidents.

• Signature d’un accord pour fournir deux drones à propulsion hybride
pour agir contre les incendies sur l'île de Jeju
• Proposition d’une offre pour le développement d'avions de reconnaissance Baekdu

Korean Air a déjà fourni des drones hybrides à la ville de Busan ainsi qu'à la marine et à l'armée de l'air coréennes. La compagnie aérienne commercialise ce nouveau modèle auprès des utilisateurs tels que le service forestier coréen, les services de police, les centrales électriques, d'autres agences gouvernementales ainsi que des marchés étrangers.

En outre, la compagnie investit dans des solutions globales pour les drones et prévoit d'utiliser ces solutions dans le secteur en plein essor de la mobilité aérienne urbaine (UAM). 

D’autre part, toujours d’un point de vue développement technologique, la division aérospatiale de Korean Air annonce son intention de faire une offre pour le deuxième projet de développement d'un avion de reconnaissance en configuration « Baekdu ».

Environ 294 millions d’euros (400 milliards de wons coréens) ont été investis dans le premier projet de développement de « Baekdu », initié il y a sept ans et mené de 2011 à 2018. Au total, deux nouvelles unités de reconnaissance Baekdu ont été créées sur la base du jet d'affaires français Dassault Falcon 2000S.

Au cours du premier projet, Korean Air a effectué des tâches clés, telles que la modification d'avions, le soutien logistique intégré, la certification de navigabilité et les vols d'essai. En utilisant la technologie et l'expertise acquises lors de la création du premier nouvel avion Baekdu avec L-3 PID, une société de défense américaine, la compagnie a réussi à construire elle-même un deuxième avion.

avions Baekdu korean air
© Chang Yong Jung 2019 (C), All Rights Reserved

Suite au succès du premier projet, l'armée coréenne a décidé de lancer un deuxième projet pour remplacer les quatre avions de reconnaissance Baekdu plus anciens par des avions Baekdu nouvellement configurés. Le deuxième projet devrait se dérouler de 2022 à 2026 avec un coût total du projet d'environ 640 millions d’euros (870 milliards KRW).

Un représentant de Korean Air a déclaré : « Nous avons accumulé une quantité importante de savoir-faire grâce à notre participation au premier projet qui nous aidera à mener à bien le second. Nous avons déjà signé un accord d'achat d'avions avec Dassault Aviation pour accélérer les préparatifs du projet. »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 03/08/2021 07:07

et au final on aura moins de pollution, et on fera des économies

Bernie 09/08/2021 15:43

c'est tout à fait cela