L’avion du futur fait escale ce week-end à Montpellier

L’Aéroclub de Montpellier et celui de l’Hérault, installés sur la plateforme de l’aéroport de Montpellier, accueillent ce week-end « l’avion du futur » : le Pipistrel Velis Electro, premier avion électrique certifié par l’instance européenne.

Pipistrel Velis Electro avion electrique certifie aerobernie
L’avion du futur fait escale ce week-end à Montpellier

« En concertation étroite avec les aéroclubs et écoles installés sur notre plateforme, nous sommes engagés de façon volontariste dans la lutte contre toute forme de nuisance », explique Emmanuel Brehmer, Président du Directoire de l’aéroport de Montpellier - Méditerranée. Un plan concret a ainsi été mis en place, et de premières mesures sont appliquées strictement et régulièrement améliorées.

Avec ce même objectif, les équipes de la Fédération Française Aéronautique (FFA), travaillent au concept d’« aéroclub du futur ». Il s’agit d’engager les transitions énergétique et sociétale nécessaires pour perpétuer l’activité des aéroclubs français.

Parmi les nombreuses pistes d’action, la FFA a identifié le besoin, dans le cadre des énergies propres, d’accompagner le saut technologique que constitue la propulsion électrique des avions légers et a décidé de lancer le projet d’évaluer l’avion électrique en conditions réelles d’exploitation. Évaluation débutée voici plus d’un an.

Cet appareil est le Pipistrel Velis Electro, premier avion entièrement électrique au monde qui a reçu, le 10 juin 2020, la certification de l’EASA (Agence européenne de la sécurité aérienne). Sa certification ouvre la voie à l’avenir d’une aviation plus respectueuse de l’environnement.

Ce projet se veut également une réponse au problème des nuisances sonores aux abords de certains aérodromes en milieu urbanisé. « Son autonomie actuelle le situant parfaitement dans une mission d’avion école, il permet de réaliser ces phases de vol réputées bruyantes et consommatrices en carburant d’une façon beaucoup plus respectueuse de l’environnement » se réjouissent de concert Pierre Sartre, Président de l’Aéroclub de Montpellier, et Christophe Calage, Président de celui de l’Hérault, tous deux installés sur la plateforme montpelliéraine.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
attention quand même quand on apprend les problèmes de la Tesla
Répondre
B
C'est vraiment différent.