Thales va créer le hotspot Wi-Fi le plus haut du monde avec le planeur stratosphérique Perlan 2

Thales annonce un partenariat dans le cadre du projet Airbus Perlan Mission II, qui a déjà établi un record mondial en termes d’aéronautique et de recherche sur le climat, qui verra le système satcom FlytLink de Thales voler à bord d’un planeur stratosphérique à plus de deux fois l’altitude d’un avion de ligne.

Cette collaboration permettra d’offrir une vision directe de la stratosphère et bénéficiera des commentaires de l’équipage du planeur biplace dans son évolution aux confins de l’espace. Basée dans le Nevada, l’équipe Airbus Perlan Mission II envisage un nouveau vol cette année, aux Etats-Unis et à El Calafate, en Argentine, où le planeur avait déjà établi un record d’altitude en 2018.

Airbus Perlan Mission II thales aerobernie
Thales va créer le hotspot Wi-Fi le plus haut du monde avec le planeur stratosphérique Perlan 2

Airbus Perlan Mission II est une initiative internationale à but non lucratif qui regroupe des scientifiques, des ingénieurs et des pilotes. Des records mondiaux d’altitude ont déjà été établis avec Perlan 2, un planeur stratosphérique conçu et construit pour atteindre 90 000 ft (plus de 27 000 m) sans l’aide d’aucun moteur. Lancé en 2015, Perlan 2 a établi en 2018 un record mondial en atteignant l’altitude de 76 000 ft (plus de 23 000 m).

Avec pour mission de réaliser des études climatiques, atmosphériques et aéronautiques à des altitudes extrêmes, ce projet permettra d’obtenir des données plus précises pour alimenter les modèles du changement climatique, d’innover en matière d’aviation efficiente en carburant ou à zéro émission, et même de démontrer la faisabilité d’aéronefs dotés d’une voilure fixe efficients en carburant pouvant être utilisés sur Mars.

Volant à des altitudes trop élevées pour pouvoir utiliser les communications basées au sol, Perlan 2 sera équipé du système de communications par satellite FlytLink Iridium Certus de Thales. Il sera ainsi possible, pour la première fois, de communiquer en direct, et dans le monde entier, avec des étudiants dans les matières scientifiques, technologiques et mathématiques, avec différents chercheurs et des passionnés d’aéronautique.

Il sera également possible d’accéder à des téléchargements de données en temps réel. FlytLink est la dernière génération de systèmes de communication par satellites basés sur la constellation Iridium, qui offre des capacités nouvelles notamment pour les opérations aéronautiques et maritimes. En toute région du monde – à terre, en mer et au-dessus des pôles –, FlytLink assure une couverture et une connectivité adaptées aux opérations les plus critiques.

Sa résilience, sa fiabilité, sa compacité et sa faible consommation en font un système adaptable à tout type d’aéronef, y compris les planeurs tels que Perlan.

Science in the Stratosphere

« Nous sommes impatients de voir le logo Thales et son système de communication à haute performance voler à bord de Perlan 2 à des altitudes jamais atteintes avec ce type d’aéronef », anticipe Ed Warnonk, CEO du projet Perlan« En explorant la stratosphère à bord d’un aéronef scientifique n’émettant aucune pollution, nous espérons faire des découvertes qui étaient jusqu’ici hors de portée. Grâce à ce partenariat avec Thales, nous allons également inspirer de nouvelles générations de scientifiques, d’ingénieurs et de pilotes, dans le contexte d’une industrie aéronautique pleinement consciente des nouveaux enjeux environnementaux. »

« Nous sommes ravis de contribuer à cette nouvelle mission du projet Airbus Perlan, dont les objectifs s’inscrivent dans la stratégie de Thales pour une aviation plus verte et toujours plus respectueuse de l’environnement », explique Marc Duval Destin, directeur Stratégie, Politique Produits et Innovation des activités Avionique de Thales« Nous espérons que ces liaisons assurées en direct encourageront une nouvelle génération de jeunes gens à s’orienter vers les carrières de l’aéronautique, de la science et de l’ingénierie. »

En atteignant l’altitude ciblée de 27 000 m, pulvérisant ainsi son précédent record, Perlan 2 sera l’aéronef à voilure fixe capable de voler à la plus haute altitude. Bénéficiant des technologies aéronautiques les plus avancées et faisant appel à l’ingénierie utilisée pour les engins spatiaux, la voilure du planeur est capable d’assurer la sustentation de l’engin avec moins de 3 % de la densité de l’air normalement requise, à des températures de -70°C, ce qui correspond approximativement aux conditions atmosphériques de la planète Mars.

« Nos équipements vont fonctionner dans un environnement non pressurisé », ajoute Marc Duval Destin. « C’est donc pour nous l’occasion rêvée de valider la conception et les performances de notre solution dans des conditions qui sont tout sauf anodines. »

Destinées à répondre aux différents cas d’usage des marchés maritime, terrestre et aéronautique, la plateforme de communication Iridium Certus de Thales est déjà largement utilisée pour les applications maritimes et terrestres/mobiles, afin d’assurer à tout instant la continuité des communications, en toute région de notre planète.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
très performant
Répondre
B
oui c'est top.