easyJet lance une nouvelle campagne de recrutement de 1 000 pilotes pour les cinq prochaines années

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, easyJet relance son programme de formation des pilotes. Pour soutenir les opportunités de croissance futures, la compagnie aérienne recrute plus de 1 000 pilotes sur les cinq prochaines années.

La nouvelle campagne publicitaire, met en scène des pilotes easyJet aux multiples talents, afin de souligner que tout le monde a la possibilité de mettre à profit ses compétences et ses passions pour devenir pilote de ligne.

Pilot Recruitment easyjet recrutement pilote aerobernie
easyJet lance une nouvelle campagne de recrutement de 1 000 pilotes pour les cinq prochaines années
  • La nouvelle campagne publicitaire vise à attirer des candidats aux profils variés et à combattre les stéréotypes sur le métier de pilote de ligne.
  • easyJet relance son programme de formation de pilotes "Génération easyJet" pour la première fois en deux ans, depuis le début de la pandémie de Covid-19.
  • Un parent, un ancien gymnaste et un DJ, qui sont également des pilotes easyJet dans la vie réelle, sont les vedettes de cette nouvelle campagne publicitaire visant à encourager les aspirants pilotes à postuler.
  • Les publicités présentent certaines des compétences nécessaires pour devenir pilote et remettent en question les stéréotypes de classe et de genre sur ce métier.
  • La compagnie aérienne recrute 1 000 cadets au cours des cinq prochaines années pour se former au métier de pilote et rejoindre la compagnie à partir de 2024.
  • Alors que seulement 6 % des pilotes dans le monde sont des femmes, la compagnie aérienne s'efforce d'encourager davantage de femmes à devenir pilotes.
  • La nouvelle campagne publicitaire est lancée aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

Afin de sensibiliser les jeunes au métier, des pilotes d'easyJet visitent régulièrement des écoles et collèges au sein des villes où la compagnie est basée. La prochaine rencontre aura lieu au Lycée Talensac de Nantes le jeudi 3 février.

La capitaine Iris de Kan, mère de deux enfants et commande de bord, apparaît dans l'une des publicités avec sa fille Kiki, âgée de 5 ans. Cette publicité montre que les personnes possédant des capacités d’organisation de plusieurs taches peuvent devenir d'excellents pilotes. Alors que de nombreux parents souhaiteraient avoir des yeux derrière leur tête, on croit souvent à tort que la vision 20/20 est nécessaire pour devenir pilote de ligne.

"Il est important que les filles aient des modèles visibles afin que nous puissions lutter contre les stéréotypes professionnels et montrer que quiconque ayant la motivation et la passion peut transformer ses compétences pour devenir un pilote de ligne. J'aime la responsabilité et le défi que représente mon travail, mais ce n'est pas aussi difficile que de jongler avec les exigences d'un enfant de cinq ans et d'un bébé à la maison !", Iris de Kan, commandante de bord.

Nina Le, ancienne gymnaste et aujourd’hui copilote chez easyJet, est présentée en train d'effectuer des grands jetés sur le tarmac, mettant en valeur ses fantastiques réactions et sa coordination œil-main - des compétences clés pour les aspirants pilotes.

" En combinant mon amour des voyages et les compétences pratiques que j'ai acquises en gymnastique, la carrière de pilote est vraiment parfaite ! J'adore mon travail et j'encourage tous ceux qui aiment les défis - et bien sûr les vues superbes - à envisager cette carrière", Nina Le, copilote.

Aaron Moseley, copilote chez easyJet, ancien DJ résident, est passé des platines des clubs au poste de pilotage en se formant pour devenir pilote pour easyJet il y a sept ans. Ses compétences pratiques lui ont permis de troquer les disques contre les pistes d'atterrissage.

" Je suis fier de pouvoir aller dans les écoles pour parler aux jeunes et leur montrer que l'on peut développer des compétences à travers toutes sortes d'expériences, comme la musique et le sport, et qu'ils peuvent les utiliser pour devenir pilotes, et avoir la possibilité de réaliser leurs rêves", Aaron Moseley, copilote.

La nouvelle campagne publicitaire de recrutement s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par la compagnie pour trouver la prochaine génération de pilotes easyJet, avec pour objectif constant d'encourager davantage de femmes à devenir pilote de ligne et ainsi réduire l’écart de genres existant aujourd’hui dans le secteur.

Johan Lundgren, directeur général d’easyJet a déclaré :

"Nous sommes ravis de rouvrir notre programme de formation des pilotes pour la première fois depuis la pandémie et d'annoncer le recrutement de plus de 1 000 cadets sur les années à venir. easyJet s'est depuis longtemps fait le champion d'une plus grande diversité dans le poste de pilotage et cette série d'annonces souligne l'extraordinaire éventail de compétences de nos pilotes. Elle tend à démontrer que peu importe son milieu et son profil, il est possible avec les compétences requises de devenir pilote de ligne.

Nous continuons à mettre l'accent sur la lutte contre les stéréotypes sexistes liés à la carrière, puisque nous avons doublé le nombre de femmes pilotes au cours de ces dernières années. Nous reconnaissons également que si nous avons progressé, la route est encore longue. Accroître la diversité sous toutes ses formes dans le poste de pilotage est un objectif à long terme pour easyJet et nous continuerons à nous assurer que nous sommes à l'avant-garde du secteur sur cette question."

Depuis le lancement en 2015 de l’initiative Amy Johnson, destinée à encourager davantage de femmes à devenir pilotes, easyJet a quasiment doublé le nombre de femmes pilotes dans ses rangs. Comme dans de nombreux secteurs, l'impact de la pandémie a obligé la compagnie aérienne à interrompre l'arrivée de nouvelles recrues.

Néanmoins, dans le but de revenir à un niveau proche de celui d'avant la pandémie d’ici cet été, avant même les prévisions du secteur, easyJet a rouvert son programme de formation des pilotes et entend en recruter 1 000 au cours des cinq prochaines années. Cela permettra d'encourager encore plus de femmes à envisager une carrière de pilote et à rejoindre la compagnie aérienne dans les années à venir.

De nombreuses femmes pilotes nouvellement qualifiées sont également prêtes à rejoindre la compagnie dans les mois à venir, les vols devant s'intensifier d’ici l'été et au-delà.

La compagnie aérienne continue à présenter des modèles inspirants comme Iris, Nina et Aaron dans ses campagnes de recrutement et à inciter les jeunes à réfléchir à cette carrière grâce à son programme de visites de pilotes dans les écoles.

Au cours des cinq dernières années, les pilotes d'easyJet ont visité plus de 500 écoles, collèges et groupes de jeunes en Europe. En France, l’initiative baptisée « Pilots on Tour » fait depuis 3 ans le tour des collèges et lycées des villes où la compagnie est basée avec des femmes et des hommes pilotes de chez easyJet afin de montrer que ce métier est vraiment ouvert à tous.

La prochaine rencontre prévue aura lieu à Nantes le 3 février prochain.

 

La campagne est lancée sur les sites numériques et les canaux sociaux d'easyJet au Royaume-Uni et en Europe. Le programme de formation des pilotes de la Génération easyJet permet aux aspirants pilotes de passer d'une expérience de vol minime, voire inexistante, à l'exploitation d'un avion commercial de transport de passagers en deux ans environ, grâce à un parcours de formation intensif et de pointe.

Les aspirants pilotes peuvent en savoir plus et postuler dès aujourd'hui sur becomeapilot.easyJet.com.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article