Aéroport de Toulouse Blagnac : redécouvrir le plaisir de voyager

79 destinations en vols directs, une connectivité qui progresse fortement, des projets qui soutiennent une démarche de transformation responsable : l'année 2022 signe la reprise de l'activité, à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, et le plaisir de voyager à nouveau.

toulouse blagnac carte-destination-ete 2022
Programme des vols été 2022 Crédits : ©Aéroport Toulouse-Blagnac
Aéroport de Toulouse Blagnac : 2022 signe la reprise de l'activité

79 destinations et des projets inscrits dans la transition énergétique à l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Une diversité de destinations propice à la découverte

Deux ans après sa fermeture en mars 2020, quand la pandémie excluait tout voyage en avion, le Hall A va rouvrir ses portes, le 1er avril. Un signal fort du retour de la connectivité aérienne pour Toulouse et l’Occitanie. Accompagnant le lancement du programme Printemps-Été, le Hall A accueillera jusqu’à 200 vols par semaine, au plus fort de la période estivale.

79 destinations directes (18 nationales, 61 internationales) seront proposées au départ de la ville rose, soit 14 de plus qu’à l’été 2021. Des destinations pour tous les goûts, qui invitent à découvrir les mille facettes du soleil méditerranéen (Chypre, Ibiza, Djerba…), s’ouvrir à de nouvelles cultures (Tel Aviv, Athènes, Venise…), ressentir l’énergie de métropoles trépidantes (Madrid, Valence, Tanger…) ou se ressourcer dans les grands espaces naturels (Montréal, Édimbourg, Dublin, Fuerteventura…).

La progression de l’offre se traduit également dans le nombre de fréquences programmées par les compagnies aériennes sur leurs lignes. Il en va ainsi des connexions avec la capitale, qui progressent fortement et autorisent des escapades parisiennes à la journée (Orly : 25 à 28 vols par jour avec Air France et easyJet en 2022 vs 17 à l’été 2021). De même pour Londres-Heathrow (British Airways : 4 vols/jour vs 1 vol/jour à l’été 2021) ou Londres-Gatwick (easyJet : 2 vols par jour vs 4 vols par semaine à l’été 2021). L’offre en sièges est également en très forte augmentation : 6 378 772 sièges sont mis à la vente pour cette saison Printemps-Été, contre 3 584 273 sièges en 2021 (+78 %).

 

Familles, loisirs et services

Avec l’accès retrouvé au voyage, l’aéroport s’attend à recevoir de nombreuses familles. ATB a donc prévu un dispositif spécial, pour répondre aux attentes de ce public. Pour les vacances scolaires, une zone dédiée aux familles permettra de passer sereinement et plus rapidement les contrôles sûreté. Une fois en salle d’embarquement, un carnet de coloriage avec crayons sera offert aux plus jeunes, pour les occuper en attendant l’avion et durant le vol. Les commerces de l’aéroport organiseront également de nombreuses animations pour les jeunes et moins jeunes : simulateurs, ateliers, maquillage et plein de surprises à venir !

L’aéroport invitera également son public à venir écouter des concerts de musique classique et de jazz, pendant la période estivale. Un voyage sensoriel, proposé en partenariat avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et le festival Jazz In Marciac.

Enfin, ATB va organiser au mois de mai, sur ses réseaux sociaux, un concours photos, pour tous ceux que le ciel toulousain inspire. Le lauréat verra ses créations exposées sur les murs de l’aérogare.

« Ce printemps marque le retour de la connectivité aérienne en Occitanie, indique Philippe Crébassa, Président du Directoire d'Aéroport Toulouse-Blagnac. Nous aurons beaucoup plus de choix pour voyager au départ de Toulouse et attirer les visiteurs en Occitanie. Cette connectivité, qui se rapproche de celle de 2019, va également favoriser la reprise économique de notre région en facilitant les déplacements en Europe et sur le bassin méditerranéen. A l’aéroport, nous engageons de nombreux projets pour accompagner cette reprise, tout en accélérant nos engagements en matière de transition énergétique, avec un objectif : construire un transport aérien durable dans la capitale européenne de l'aviation. »

Philippe Crebassa, Président du Directoire - Aéroport Toulouse-Blagnac
Philippe Crebassa, Président du Directoire d'Aéroport Toulouse-Blagnac Crédits : ©Aéroport Toulouse-Blagnac

Les principales nouveautés de la période estivale :

Nouvelle destination : Chypre-Larnaca, avec TUS Airways

La compagnie aérienne chypriote s’implante à Toulouse-Blagnac et desservira la cité portuaire de Larnaca avec un vol par semaine.

Nouvelle destination : Tel Aviv, avec TUS Airways

Seconde destination ouverte par TUS Airways, Tel Aviv, la capitale et porte d’entrée d’Israël, avec 1 vol par semaine.

Nouvelles liaisons : Alger et Oran (Air France)

La compagnie nationale propose un vol vers la capitale algérienne et Oran, la ville portuaire du nord- ouest du pays, chaque samedi (plus de fréquence en période de pointe estivale. Vols en attente de l’accord gouvernemental sur la réouverture du ciel algérien).

Nouvelles liaisons : Bergame, Rome, Venise, Agadir (Ryanair)

Ryanair ouvre 4 liaisons vers l’Italie (Bergame, 2 vols/sem. jeudi et samedi ; Rome, 2 vols/sem. mercredi, samedi ; Venise, 3 vols/sem. lundi, mercredi, samedi) et le Maroc (Agadir : 3 vols/sem. lundi, mercredi, vendredi).

Nouvelles liaisons : Madrid, Faro (Volotea)

La capitale espagnole est desservie 2 fois par semaine (lundi et jeudi), la cité portugaise 2 fois par semaine (jeudi et dimanche).

Nouvelle liaison : Ibiza (Iberia Air Nostrum)

Iberia Air Nostrum propose 2 vols par semaine vers l’île des Baléares, lundi et vendredi ou jeudi et dimanche, selon la période.

Nouvelle liaison : Marseille (TwinJet)

5 vols par semaine, du lundi au vendredi, pour rallier la cité phocéenne avec TwinJet.

Réouverture de liaison : Montréal (Air Transat)

Air Transat propose jusqu’à 4 vols par semaine entre Toulouse et le Canada, selon les périodes.

Réouverture de liaisons : Valence, Tanger (Ryanair)

Reprise des vols vers les deux métropoles espagnoles et marocaines, avec 3 vols hebdomadaires (lundi, mercredi et vendredi) pour la première, et 2 vols (jeudi et dimanche) pour la seconde.

Réouverture de liaisons : Genève et Bristol (easyJet)

La compagnie orange s’envole à nouveau vers la Suisse et l’Angleterre, avec un vol quotidien.

Réouverture de liaisons : Alger, Oran (Air Algérie)

La compagnie nationale algérienne reprend ses liaisons quotidiennes avec Alger et Oran (vols en attente de l’accord gouvernemental sur la réouverture du ciel algérien).

Toutes les destinations au départ de Toulouse :

France : Ajaccio, Bastia, Brest, Caen, Calvi, Lille, Lorient, Lyon, Marseille, Metz/Nancy, Mulhouse/Bale, Nantes, Nice, Paris Cdg, Paris Orly, Rennes, Strasbourg, Figari. Algérie : Alger, Oran. Allemagne : Francfort, Munich. Belgique : Bruxelles, Charleroi. Bulgarie : Varna. Canada : Montréal. Chypre : Larnaca. Croatie : Dubrovnik, Split. Espagne : Alicante, Fuerteventura, Ibiza, Lanzarote, Las Palmas, Madrid, Majorque, Malaga, Minorque, Séville, Tenerife, Valence. Grèce : Athènes, Corfou, Héraklion, Santorin. Irlande : Dublin. Italie : Bergame/Milan, Cagliari, Catane, Naples, Olbia, Palerme, Rome, Venise. Israël : Tel Aviv. Luxembourg : Luxembourg. Malte : La Valette. Maroc : Agadir, Casablanca, Fès, Marrakech, Oujda, Tanger. Pays-Bas : Amsterdam. Portugal : Faro, Lisbonne, Madère, Porto. République Tchèque : Prague. Royaume- Uni : Bristol, Londres-Gatwick, Londres-Heathrow, Londres-Stansted, Edimbourg. Suisse : Genève. Tunisie : Tunis, Djerba. Turquie : Istanbul.

 

Programme susceptible d’évoluer en fonction de la situation sanitaire et des mesures de déplacements imposées par les gouvernements.

L’offre mise à jour au quotidien sera à consulter tout l'été sur le site internet www.toulouse.aeroport.fr

Pour affiner votre choix dans les destinations au départ de Toulouse : le site internet de l’aéroport et son outil Travel Match !

 

Une contribution renforcée en faveur de la transition énergétique

La filière hydrogène s’implante sur la plateforme

Une station de production et de distribution d’hydrogène sera opérationnelle au second semestre. Construite et exploitée par la société HyPort, elle concrétise le projet éponyme lancé par la Région Occitanie associée à ENGIE Cofely. ATB est partenaire de ce projet qui réduira les émissions de gaz à effet de serre et améliorera la qualité de l’air sur la plateforme. Avec son prestataire Transdev, l’aéroport sera son premier utilisateur pour alimenter les trois bus qui circuleront côté pistes et côté ville. Le premier d’entre eux a été livré le 14 mars, le second à venir en avril et le troisième en mai.

ATB a également rénové un hangar de 2 900 m² (montant des travaux : 2,25 millions €) pour Universal Hydrogen. Cette entreprise américaine travaille sur la décarbonation du transport aérien, avec le développement d’une capsule à hydrogène intégrable sur les avions existants. Le bâtiment a été mis à la disposition d’Universal Hydrogen au début de ce mois de mars.

Un programme européen pour des solutions concrètes de décarbonation

Agir en faveur de la décarbonation des aéroports, c’est l’objectif du projet européen Stargate porté par l’aéroport de Bruxelles et ses 21 partenaires, dont l’aéroport Toulouse-Blagnac. Retenu par la Commission européenne, Stargate a pour ambition de développer pendant 5 ans des solutions concrètes portant sur la décarbonation de l’activité aéroportuaire, l’amélioration de la qualité environnementale locale et le renforcement du report modal des accès terrestres vers des mobilités plus douces.

Le programme Stargate vise aussi l’autonomie énergétique. A ce titre, ATB lancera cette année les travaux d’un nouveau schéma directeur, avec pour ambition un aéroport 100 % autonome et alimenté à 100 % en énergies renouvelables, produites sur place. Première étape : un diagnostic technique et économique des usages énergétiques sur la plateforme, et une analyse des besoins sur les 10 prochaines années.

Sur le volet mobilité, ATB initiera en 2022 le développement d’une application mobile favorisant l’intermodalité sur la plateforme, pour les passagers et les salariés des entreprises locales. À terme, l’objectif est de créer à Toulouse-Blagnac un véritable hub multimodal encourageant la mobilité douce, à travers l’usage des transports publics, des véhicules automatisés, des e-véhicules, de l’autopartage, du covoiturage et du vélo.

Réduire la consommation énergétique de la plateforme

Des initiatives ont été menées pour améliorer l’efficience énergétique de la plateforme et contribuer à la transition énergétique et écologique du périmètre d’activité. Associant de nombreux partenaires de la plateforme, ATB a recherché les consommations électriques superflues. 45 actions ont été recensées sur l’aérogare, les parkings et divers bâtiments. Un engagement collectif qui a porté ses fruits : 3 340 Mégawatts heures ont été économisés sur l’année 2021, soit 140 tonnes équivalent carbone (ou 725 000 kilomètres parcourus en voiture). La démarche est poursuivie tout au long de l’année en cours.

En 2022, ATB lancera l’aménagement d’une station de recharge rapide pour les voitures électriques et hybrides rechargeables, sur l’un des parkings proches de l’aérogare.

L’amélioration du climat sonore

La Commission Consultative de l’Environnement, réunie le 1er mars sous l’égide de la Préfecture, a adopté le projet de Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE). Élaboré par la Direction de la Sécurité de l’Aviation Civile Sud, ce plan comprend 28 mesures, principalement destinées à réduire les émissions sonores liées au trafic aérien.

Dans le périmètre qui lui a été attribué, ATB s’engage notamment à :

  • Poursuivre l'engagement de maîtriser les vols en cœur de nuit en négociant avec les compagnies aériennes pour éviter les vols dont la présence en cœur de nuit n’est pas indispensable, en particulier les vols de passagers,
  • Poursuivre le programme pour faciliter l’insonorisation des logements qui n’en ont pas encore bénéficié,
  • Diminuer l’utilisation de groupes auxiliaires thermiques d’alimentation au sol pour les avions stationnés au contact de l’aérogare, grâce aux postes électriques sécurisés de 400 Hz.

ATB a par ailleurs développé un nouveau système de mesure du bruit généré par les avions, en remplacement de l’ancien réseau Sentinelle. Avec CASPER, l’aéroport va mettre à la disposition du grand public une interface de visualisation des trajectoires et de l’empreinte sonore, en accès libre sur internet. Le dépôt, la comptabilisation et la gestion de plaintes seront également facilités. Le site internet, homologué par l’ACNUSA, sera mis en ligne dans les prochaines semaines.

L’aménagement de la plateforme

Blagnac 1, zone de l’aérogare historique, ne traite plus de trafic commercial. C’est dans ce triangle industriel de 80 000 m² encadré par l’avenue Emile Dewoitine, l’allée Henri Potez et les pistes que va voir le jour un nouvel écoquartier, dans un secteur stratégique de l’agglomération.

Le projet Sky One donnera le coup d’envoi de la rénovation urbaine de Blagnac 1, dans le cadre de l’initiative « Dessine-moi Toulouse » lancée par Toulouse Métropole. Le promoteur EM2C a été retenu pour ériger Sky One (5 000 m²), projet de locaux à usage tertiaire qui seront livrés à l’horizon 2025.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
c' est vraiment facile de voyager aujourd'hui
Répondre
B
oui et c'est génial