Le Japon engagé pour les voyages et événements durables

La durabilité est devenue plus qu'un défi pour les voyages et les événements professionnels : c'est désormais une nécessité. Alors que le Japon rouvre progressivement ses frontières – avec notamment des voyageurs d'affaires autorisés à entrer à nouveau dans le pays – les organisations nationales et locales du tourisme et du MICE sont de plus en plus engagées dans la transition de leurs secteurs vers le développement durable dans l'ère post-Covid.

japon voyager durable aerobernie
©JNTO
Voyager durable au Japon

L’Office national du tourisme japonais (JNTO) – l'agence gouvernementale japonaise chargée de promouvoir le pays à l'étranger et d'aider les professionnels du tourisme et de l'événementiel dans leurs activités sur place – a récemment intégré dans sa stratégie la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. Les ODD permettent à JNTO de disposer d'un large éventail d'objectifs, incarnés dans les suivants : protéger et entretenir les environnements locaux et leur biodiversité, respecter et préserver les cultures locales et soutenir les économies locales.

Suivant la direction de son organisation mère, le Japan Convention Bureau, soutient également l'inclusion de la durabilité dans les futurs congrès internationaux et voyages d’agrément.

Dans la nouvelle section de son site web qui partage 42 idées pour les voyages d’agrément, le Japan Convention Bureau suggère un certain nombre d'activités et de lieux qui permettent aux voyageurs de vivre des expériences liées à la durabilité. En voici trois exemples.

1 - Une nuitée dans le village classé patrimoine mondial de Gokayama

Une vue rare au Japon, le village de Gokayama se distingue par ses maisons anciennes, dont les toits de chaume ont été construits à la main selon la technique Gassho-zukuri.

nuitée dans le village classé patrimoine mondial de Gokayama aerobernie
©JNTO

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le village peut être visité par des voyageurs qui découvriront cette partie de l'histoire du Japon et contribueront à sa préservation et à sa transmission aux générations futures.

2 - Bain de forêt à Shirataki

Le bain de forêt (ou Shinrin-yoku) est une pratique japonaise qui a attiré l'attention du monde entier. Des études montrent que le fait de s’immerger dans la forêt et de renouer avec la nature apporte de nombreux bienfaits au corps et à l'esprit.

Bain de forêt à Shirataki japon aerobernie
©JNTO

À Shirataki, dans le centre du Japon, les groupes peuvent faire une randonnée sur la montagne Shirataki Daimyôjin, qui a été entièrement sanctuarisée comme divinité. Le sentier suit les pas des apprentis moines bouddhistes en formation. Ce circuit de bien-être leur permettra également d'apprendre les aspects diététiques de la médecine orientale en dégustant des aliments locaux.

3 - Plantation d'arbres pour la protection du corail sur l'île d'Ishigaki

L'île d'Ishigaki, dans l'archipel d'Okinawa, est une île entourée de corail, qui joue un rôle essentiel dans l'écosystème et la vie quotidienne de sa population. Ce corail est cependant menacé d'extinction depuis quelques années, mettant en péril l'environnement et l'économie de l'île.

Plantation arbres protection corail île Ishigaki japon aerobernie
©JNTO

Les groupes motivés qui viennent profiter du climat tropical de l'île peuvent également participer à une activité de reboisement, qui empêche l'érosion de la terre argileuse rouge dans l'océan et protège ainsi le corail, la vie marine et l'environnement dans son ensemble.

L’art de voyager durable au Japon

En Europe francophone, le bureau de Paris de JNTO joue également son rôle. Il a récemment publié une nouvelle section du site web et une brochure intitulée L'art de voyager durable au Japon, où il partage des informations et des conseils pour rendre les voyages au Japon plus durables.

De plus, il a collaboré avec l'éditeur Tao pour publier le premier guide sur l'écotourisme au Japon en français.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
le Japon est un pays moderne mais qui garde ses traditions
Répondre