Ryanair se félicite de la décision de la cour de paris contre Lastminute

Ryanair, la première compagnie aérienne d'Europe, s'est félicitée aujourd'hui (27 mai) de la décision de la Cour d'appel de Paris contre Lastminute - qui exploite le site web Lastminute.fr - confirmant l'Ordonnance du Tribunal de Première Instance - ordonnant la cessation immédiate de la vente illégale par Lastminute de vols Ryanair en France sous peine d'une amende journalière de 1 000 €.

ryanair-boeing-737 aerobernie
© Ryanair
Décision de la cour de paris contre Lastminute

Le tribunal a également confirmé que Lastminute devait payer 50 000 € à Ryanair pour avoir pris avantage de l’activité de Ryanair sur le site web de la compagnie, et a ordonné que Lastminute paie 10 000 € pour les frais de justice de Ryanair (en plus des 10 000 € pour les frais de Ryanair en première instance).

Dara Brady, de Ryanair, a déclaré :

"Nous nous félicitons de cette décision du tribunal de Paris qui confirme le droit de Ryanair de déterminer son propre modèle de distribution, garanti par la liberté constitutionnelle du commerce et de l'industrie en France.  Le modèle de distribution directe de Ryanair offre à nos clients le meilleur choix, les meilleurs soins et les tarifs les plus bas, tout en nous permettant de garantir le respect des protocoles de sûreté, de sécurité et de santé publique.

 Nous exhortons à nouveau les consommateurs à réserver directement sur le site web de Ryanair, le seul endroit où trouver les tarifs Ryanair les plus bas.  Nous poursuivrons notre campagne contre les "screencrapers", dont le modèle économique repose sur la vente de tarifs Ryanair à des prix gonflés (ou avec des marges cachées) à des consommateurs peu méfiants."

 

La décision de la Cour deviendra exécutoire en juin.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article