Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

Transformation digitale des entreprises : NAE co-finance 4 projets grâce au soutien de la Dirrecte Normandie

Retenus dans le cadre de l’action EDENE[1] lancée par NAE en avril 2019, quatre projets d’entreprises vont être co-financés par NAE via le soutien de la Direccte. Ces projets ayant pour objet l’intégration des technologies 4.0 sont portés par les entreprises Chantreuil Mécanique (Picauville, Manche), Gauthier Connectique (Avranches, Manche), LARGER (Gaillon, Eure) et SELHA GROUP (Eu, Seine-Maritime). Les investissements représentent au global 85 000 euros.

 

industrie nae aerobernie

Les solutions 4.0 au service de l’excellence opérationnelle

NAE a élaboré une feuille de route visant à accélérer le déploiement chez ses membres des outils numériques qui constituent un levier important de l’excellence opérationnelle.

L’action  « EDENE » a pour vocation d’accompagner une dizaine d’entreprises en leur permettant à la fois de se former et d’expérimenter un cas pilote en interne en bénéficiant d’un support d’experts et d’un financement de 50% jusqu’à 15 000€ HT de dépenses.

EDENE permettra également, grâce au volet formation, de monter en compétences les PME pour accélerer leur transformation numérique en les rendant autonomes dans le montage et la gestion d’un projet « Industrie du Futur ».

 

Parmi les projets déposés par les membres, quatre ont été retenus par le comité de sélection EDENE pour bénéficier de ce support. Ils se distinguent par leur objectif d’intégrer l’outil numérique dans un processus de transformation visant à rendre plus confortable et plus efficient le travail humain avec pour finalité l’excellence opérationnelle.

 

Chantreuil Mécanique : magasin d’outillages automatisé

Spécialisée dans l’usinage de pièces unitaires et petites séries depuis 30 ans, Chantreuil Mécanique compte un effectif de 33 collaborateurs et affiche un chiffre d’affaires en forte croissance ces dernières années avec 3,4 millions d’euros réalisés en 2019.

En pleine expansion malgré la crise, l’entreprise vise une amélioration de son efficacité opérationnelle notamment à destination de ses clients grands comptes. Avec 3000 fabrications différentes par an, 20 opérateurs pour environ 1000 références d’outils, la gestion efficiente du magasin d’outils est indissociable de la bonne tenue des délais.

La solution logicielle retenue pour ce magasin d’outillages automatisé propose une interface tactile permettant de gérer automatiquement les commandes et d’agir de manière instantanée sur la gestion des prélèvements, des retours et des réapprovisionnements.

Dans son bassin industriel, Chantreuil Mécanique deviendra ainsi la première PME à disposer de cet outil technologique.

Coût total du projet : 35 800 euros.

 

Gauthier Connectique : Gestion Électronique des Documents

Créée en 1952, l’entreprise est spécialisée dans la fabrication de connecteurs et d’accessoires de connecteurs pour milieux sévères. L’entreprise poursuit sa forte croissance depuis 2011, avec un chiffre d’affaires passé de 1,7 millions d’euros à 4,5 millions d’euros en 2019, et un effectif qui a plus que doublé pendant cette période, avec 45 personnes actuellement.

L’entreprise a récemment engagé une démarche de dématérialisation avec l’objectif d’atteindre le zéro papier et de mener une démarche environnementale vertueuse, de réduire ses coûts, d’augmenter sa productivité et de sécuriser ses informations.

Suite à la première expérimentation de gestion électronique documentaire (GED) réalisée sur le cheminement des documents achats jusqu’aux factures prestataires, Gauthier Connectique va déployer la GED pour la production et la métrologie.

Coût total du projet : 16 219 euros.

 

LARGER : armoire automatisée de gestion d’outils coupants

Crée en 1987, la société LARGER est spécialisée dans la mécanique de précision. Travaillant d’abord pour l’extrusion, la pétrochimie, les moules et les réparations de machines, l’entreprise s’est ouverte à de nouveaux marchés dès 2009.

En 2019, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1 783 914 euros. L’entreprise compte aujourd’hui un effectif de 18 personnes et poursuit une stratégie d’amélioration continue avec la gestion, le traçage, l’anticipation et la réduction des coûts et des postes les plus coûteux, notamment celui des outils coupants.

Avec la mise en place d’une armoire automatisée de gestion d’outils coupants, LARGER entend répondre à une problématique prépondérante des machines outils qui possèdent chacune leur propre stock, créant des stocks insuffisants ou trop importants, des pertes, des recherches au quotidien, avec des répercussions conséquentes sur le temps de livraison et la satisfaction client. Le système d’armoire automatisée de gestion d’outils coupants permettra la centralisation et le traçage des outils, l’inventaire et l’optimisation automatisés des stocks.

A terme, l’objectif est détendre ce système aux moyens de contrôle.

Coût total du projet : 22 375 euros

 

SELHA GROUP : Procédures Atelier en réalité augmentée

Depuis plus de 50 ans, SELHA GROUP est spécialisé dans la conception, l’industrialisation et la fabrication de produits électroniques et de solutions de test. En 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros et compte 900 collaborateurs répartis sur 4 sites de production en France & au Maroc.

Ses activités se caractérisent par une grande diversité de produits fabriqués en petites et moyennes séries, ce qui laisse par conséquent peu de marge à l’automatisation. D’autant plus que ces produits à forte valeur ajoutée nécessitent également de nombreuses opérations manuelles complexes. Sur ce secteur fortement concurrentiel et international, ce ratio « main œuvre / matière » peut s’avérer pénalisant et les leviers de performance sont davantage orientés sur les hommes que sur les machines.

C’est dans ce cadre que SELHA GROUP a souhaité mettre à profit la technologie de réalité augmentée pour réaliser le passage des instructions de travail vers les opérateurs. Le dispositif de réalité augmentée remplacera la documentation traditionnelle (papier ou PDF) pour rendre les instructions plus dynamiques et ainsi accroître l’efficacité du contenu dispensé. Dans un premier temps, l’entreprise va évaluer cette technologie au moyen d’un Proof Of Concept sur des cartes client.

Coût total du projet : 11 000 euros.

 

Au-delà de l’aide directe apportée à ces entreprises, NAE sera en mesure d’apporter aux entreprises de la filière des retours d’expérience supplémentaires, au travers de ces cas pilotes,  pour accélérer leur transformation digitale.

 

[1] Expérimentation pour Différencier les Entreprises Normandes par l’Exemplarité

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 17/11/2020 08:15

C' est l' avenir, mais il faut prévoir des intrusions

Bernie 18/11/2020 19:02

oui tout à fait