Le trafic aérien avec et sans équipage est en sécurité entre les mains de skeyes

Le nouveau règlement européen sur les drones changera définitivement l'espace aérien. Cela aura également un impact majeur sur le contrôle  aérien. skeyes et sa filiale SkeyDrone préparent ce moment depuis longtemps et sont prêtes à assumer leur rôle dans une nouvelle ère de l'aviation afin de garantir la sécurité de l’ensemble du trafic aérien.

reglementation drone europe
Nouveau règlement européen sur les drones

A partir du 31/12/2020, un nouveau règlement européen (RE (UE) 2019/947) concernant les drones entrera en vigueur.

Ce règlement offre un nouveau cadre à l'utilisation des drones dans différents types d'espace aérien, notamment dans l'espace aérien inférieur. skeyes s'est préparée à ce changement au cours des derniers mois en élaborant un concept d'opérations pour la gestion des drones par les unités ATS (Air Traffic Services) de skeyes.

Johan Decuyper, CEO de skeyes : « skeyes et SkeyDrone sont prêtes pour l'avenir du trafic de drones, car nous allons jouer notre rôle dans l'intégration de l’exploitation de drones dans l'espace aérien belge. En élaborant de nouvelles méthodes de travail et en maintenant une coordination étroite avec la communauté des drones via le Belgian Civil Drone Council, skeyes s'assure de sa conformité avec la réglementation européenne sur les drones, ainsi qu'avec les décrets Royaux et Ministériels belges y afférent, qui entrent en vigueur en décembre 2020. »

Le principe général du nouveau règlement est le suivant : les drones seront autorisés à opérer dans tout l’espace aérien sauf s'il existe une « zone géographique UAS » (Unmanned Aircraft System). Ces zones sont par exemple créées autour des grands aéroports pour définir des restrictions ou pour en interdire l'accès afin de garantir la sécurité des opérations pour tous les usagers de l’espace aérien.

C’est pourquoi des zones géographiques UAS sont créées au sein de l’espace aérien contrôlé, géré par skeyes, et pour la Radio Mandatory Zone de Courtrai, via un Arrêté ministériel. Ces zones géographiques UAS ont des critères d'accès définis en fonction, entre autres, de la catégorie de l'exploitation des drones. D’autres zones géographiques en Belgique seront gérées par le « UAS geographical zone manager » compétent, désigné par la DGTA.

Une vue d’ensemble de ces zones sera disponible sur le site droneguide.be à partir du 31/12/2020.

Parallèlement à l’implémentation du nouveau règlement, skeyes a également profité de l'occasion pour faciliter l’accès aux volumes inférieurs de son espace aérien contrôlé aux exploitants de drones. Cela a été réalisé en subdivisant la géozone en différentes parties, avec des exigences moins strictes à mesure que l’on s’éloigne de l'aéroport.

Développée par notre filiale SkeyDrone, une nouvelle plateforme numérique dédiée appelée Drone Service Application permet d’accéder à ces zones géographiques. L’outil est une première étape vers la mise en œuvre de ce qu’on appelle l’ U-space et jette les bases de l'apparition de prestataires de services U-space (U-space Service Providers, USSP).

Hendrik-Jan Van Der Gucht, Managing Director de SkeyDrone : ”Nous avons réussi à mener à bien ce projet ambitieux grâce à une collaboration étroite avec les experts opérationnels de skeyes. Notre solution logicielle, qui contient un certain nombre de fonctionnalités uniques, sera utilisée dans au moins 6 différentes géozones UAS en Belgique. En intégrant celle-ci à la technologie de nos partenaires industriels, nous serons prêts à devenir l'un des premiers prestataires de services U-space en Europe.”

Cet outil sera lancé entièrement gratuitement le 31 décembre.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 24/12/2020 06:30

et le trafic des drones va exploser ces prochaines années

Bernie 26/12/2020 11:56

c'est certain