Elixir Aircraft : 3 millions d'euros et une nouvelle usine pour accompagner la production

Elixir Aircraft, l’avionneur français ayant conçu le premier biplace de 4ème génération, finalise une levée de fonds auprès de nouveaux investisseurs. Suite à l’obtention de la certification CS23 en mars 2020, ce tour de table de 3M€ va permettre d’accélérer la montée en puissance industrielle et commerciale de la société, en accueillant à son capital des fonds institutionnels locaux, Ouest Croissance et Océan Participations, et de nouveaux business angels.

Ce développement s’accompagne de nombreux recrutements ainsi que de l’installation dans de nouveaux locaux sur l’aéroport de La Rochelle.

Elixir Aircraft, 4ème génération d’avions légers à visée internationale

Elixir Aircraft souhaite proposer au marché mondial une gamme d’avions biplaces qualifiés de 4ème génération, performants et bénéficiant d’un plus faible coût d’exploitation. Le produit qu’elle a conçu, simple, robuste, confortable et particulièrement sûr, est composé d’un nombre restreint de pièces, facile à maintenir.

Sa construction a largement recours aux matériaux composites, notamment selon la technologie du "One shot", et à la dernière génération des moteurs thermiques et des équipements électroniques pour avions légers.
La certification CS23 obtenue en mars 2020 pour la version VFR 100ch de l’avion a permis d’engendrer un carnet de pré-commandes conséquent qui témoigne de l’intérêt suscité et de sa pertinence sur le marché de l’aviation générale.

 

Une entreprise innovante

Elixir Aircraft ambitionne de se positionner durablement sur le marché de l’aviation générale comme une entreprise innovante. Ce positionnement lui permet d’être retenue par l’Union Européenne dans le cadre du programme d’excellence H2020 (aujourd’hui EIC) et de faire partie d’un programme national financé par le DGAC associant Elixir Aircraft à de grands groupes aéronautiques français, comme Airbus et Daher.

 

Montée en puissance industrielle et commerciale

  • La levée de fonds permet à la société d’accompagner la production en série de la version VFR 100ch et de poursuivre le développement et la certification d’autres versions, notamment plus puissantes, mais également NVFR ou IFR.
  • Parallèlement, Elixir Aircraft, qui totalise aujourd’hui 32 collaborateurs, complète son équipe par des recrutements de toutes natures - techniciens de fabrication, commerciaux et personnels administratif et financier - pour passer du stade de start-up à celui d’une PME structurée en forte croissance.
  • L’entreprise s’installe également dans de nouveaux locaux rénovés (norme RT2012) de 2300m2, mieux adaptés et plus vastes, dans la zone industrielle jouxtant l’aéroport de La Rochelle, et dont la capacité de production peut atteindre 80 avions par an.

 

De nouveaux investisseurs

Depuis la création d’Elixir Aircraft en 2015, les trois fondateurs - Arthur Léopold-Léger (Président), Cyril Champenois (Responsable Marketing, Vente et Qualité) et Nicolas Mahuet (Responsable du bureau d’Étude) - ont réuni autour d’eux des proches, des business angels, un fournisseur local, ainsi que deux fonds d’investissement régionaux (Fonds de co-investissement régional Poitou-Charentes et FCI Limousin, tous deux gérés par Aquiti Gestion).
À travers ce nouveau tour de table, la société accueille à son capital Ouest Croissance et Océan Participations, deux fonds institutionnels locaux (à hauteur de 18%), ainsi que deux nouveaux importants investisseurs privés (12%).

"Ces deux fonds ont une vraie attache locale, notamment chez certains de nos sous-traitants ou partenaires. Ils ont l’habitude de travailler ensemble. Laurent Bodin (Ouest croissance) a une connaissance du milieu dans lequel nous évoluons, l’aviation légère; c’est un atout pour évoquer les stratégies de développement.” commente Arthur Léopold-Léger, président-fondateur d’Elixir Aircraft.

 

"Nous avons été doublement conquis par Elixir Aircraft. D’une part par notre rencontre avec une personne exceptionnelle, qui a su mener un projet à bout, en partant de zéro pour aboutir à la certification européenne, le tout en mode start-up. Et bien sûr par l’avion lui-même qui correspond à une réelle demande du marché, comme l’atteste les pré-commandes!” ajoutent Laurent Bodin et Henri Guillermit de Ouest Croissance.

 

"Dès nos premiers échanges, nous avons été séduits par une équipe dirigeante passionnée et animée par la volonté de proposer des solutions disruptives sur le marché de l’aviation générale. L’obtention de la certification EASA CS-23 est un vrai gage de savoir-faire et d’abnégation. Enfin, l’avion saura, nous en sommes sûrs, mettre en appétence son marché ! » Pierrick Charrot et Vincent Pelloquin d’Océan Participations.

 

Partenaires

Investisseurs :

Ouest Croissance : Laurent BODIN, Henri GUILLERMIT

Océan Participations : Pierrick CHARROT, Vincent PELLOQUIN

Investisseurs Privés : Pascal-Olivier MANTOUX, Hervé LIBEAU

 

Conseils Société :

Financier : LINKERS - Philippe LAURENT, Florent COUDRAY

Juridique : Malgorzata LÉOPOLD-LÉGER et Jérôme HERCE (HMP Avocats)

 

Conseils Investisseurs :

Juridique : PwC Société d’Avocats - Jacques DARBOI

Audit financier : KPMG Transaction Services - Arnaud COLAS

M. Mantoux : Rothschild & Cie - Philippe DUBOIS de MONTREYNAUD, associé-gérant

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

trublion 27/01/2021 07:14

on demande aux automobilistes de faire du covoiturage, et on construit des biplaces ?

Bernie 27/01/2021 19:06

Pour apprendre à piloter par exemple, cela a beaucoup de sens de construire un avion biplace.