L'ENAC signe l’accord de Grenoble issu de la COP2 étudiante

Olivier Chansou, Directeur Général de l’ENAC par délibération de son Conseil d’Administration signe l’accord de Grenoble issu de la COP2 étudiante.

Ce dernier propose des recommandations sur les enjeux de la responsabilité sociétale et de la transition socio-écologique des établissements d’enseignement supérieur et fixe notamment des objectifs de mise en place de formations aux enjeux écologiques, de structuration de la recherche, d’actions visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la production de la biodiversité ou encore des mesures permettant de garantir une politique humaine et sociale.

ENAC accord  Grenoble COP2 étudiante
Accord de Grenoble issu de la COP2 étudiante

En fournissant les résultats de son groupe de travail COP2 porté par des étudiant.e.s, des enseignant.e.s, chercheur.e.s, personnels de l’administration, l’ENAC a contribué activement à ces accords de Grenoble.

La participation à la COP2 étudiante s’est ainsi inscrite dans la stratégie de l’ENAC.

Un chantier d’adaptation des enseignements pour intégrer la transition écologique du transport aérien est en cours de déploiement. Il permettra d’intégrer ces enjeux de manière plus large et structurée, avec en particulier des approches climatiques et énergétiques.

Il est à noter que depuis de nombreuses années, l’ENAC a mis en place des enseignements (optimisation de trajectoires, réduction des nuisances sonores, gestion aéroportuaire…) et des actions de pédagogies actives (Fresque du climat, Sulitest, Atelier 2tonnes…) dans le cadre des enseignements liés au Développement Durable.

Ces actions déjà entreprises permettront également de répondre aux engagements de l’accord de Grenoble.

L’ENAC rejoint ainsi les nombreux établissements engagés où, étudiants, enseignants-chercheurs et personnels prennent part à la co-élaboration de cet accord.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
c' est bien d' aboutir à un accord
Répondre
B
Et c'est une belle avancée