Early Bird : première campagne de vol pour SolarStratos en 2022 !

Démarrer une saison de vols aussi tôt dans l’année est une première pour SolarStratos ! Après 3 mois d’hivernage et d’optimisation technique, l’avion solaire biplace effectue sa première sortie le lundi 28 mars 2022.

Raphaël Domjan, fondateur et pilote de SolarStratos ©macmiju
Raphaël Domjan, fondateur et pilote de SolarStratos ©macmiju
Campagne de vol SolarStratos 2022

Une sortie précoce pour une saison qui s’annonce exigeante et passionnante : reprise en main de l’avion par Raphaël Domjan, initiateur de la mission et pilote de l’avion, dans le ciel broyard pour concrétiser la mission d’atteindre pour la première fois la stratosphère à bord d’un avion solaire habité. La campagne de vols qui démarre avec le printemps est prévue jusqu’au 14 avril prochain, si l’astre solaire nous inonde de ses rayons.

L’équipe technique de SolarStratos a profité de l’hiver pour effectuer des travaux d’amélioration sur l’avion. Les cellules solaires ont été fixées sur la profondeur, l’instrumentation du cockpit et l’optimisation des contrôleurs de charge solaire des batteries ont été complétées et, finalement, une nouvelle hélice, plus grande et à pas variable, a été installée.

La première campagne de vols de la saison 2022 qui a débuté ce jour est consacrée à tester les nouveautés techniques en vol, avec la réalisation de plusieurs tests capitaux qui permettent de préparer l’avion à des vols de plus de 30’000 pieds.

L’objectif est d’atteindre des altitudes de plus en plus élevées durant les mois à venir. Pour y parvenir, de nombreux essais sont indispensables afin de garantir la sécurité du pilote, la fiabilité de l’avion et le gain d’altitude lors de vols solaires inédits en Suisse et dans le monde.

Innovation, engagement en faveur du climat, compétences et force de conviction sont les atouts clés de Raphaël Domjan et de son équipe, tous très motivés à relever les défis importants qui s’annoncent.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
ben oui, il faudra du soleil !
Répondre