Solution de diagnostics pour les chemins de foudre par drone

SupAirVision est une startup qui propose une solution innovante et efficace dans le domaine des inspections de pales d’éoliennes.

SupAirVision, l’expert du contrôle éolien, lance la première solution au monde de diagnostics pour les chemins de foudre par drone.

Depuis sa création, la startup imagine et développe les dronesles capteurs et les données pour analyser l’état des parcs éoliens. SupAirVision dispose ainsi de trois types de drones répondant chacun à un besoin bien précis : Sherlock, Clarity et la dernière innovation : Volta.

Après 1 an de recherche et développement, les ingénieurs de SupAirVision lancent le premier drone au monde testeur de chemin de foudre : Volta. 
Volta est LA solution innovante et exclusive mondialement. Qualité des données, gain de temps, flexibilité opérationnelle et technologie brevetée sont les promesses du drone high-tech Volta. 

Technologie brevetée

Cette invention mondiale, brevetée, propose un diagnostic rapide, précis et sécurisé des chemins de foudre. Comme un parafoudre sur une église, le chemin de foudre qui équipe les pales d’éoliennes permet de capter la foudre pour la conduire à la terre… et ainsi préserver l’intégrité de chaque pale d’éolienne.

Grâce à son extrême précision, le drone Volta est capable de toucher le capteur en bout de pale - de la taille d’une pièce de monnaie - à une centaine de mètres du sol. En mesurant la résistance ohmique du chemin de foudre, les défauts éventuels sont identifiés et localisés. La technologie du drone permet d’intervenir sur tout type d’éolienne.

Avec son système de pilotage assisté, Volta limite les risques humains en remplaçant le technicien cordiste, seule solution actuelle pour vérifier le bon fonctionnement des protections foudre sur les pales d’éoliennes. Tous les techniciens restent au sol ! 

Gain de temps

Cette innovation permet une rapidité d’intervention et de résultat. Il faut compter 30 minutes pour la vérification de la protection anti-foudre, un temps record quand il en faut 3 heures avec l’intervention du technicien. Cette solution est donc plus rentable que la méthode traditionnelle, car elle demande un arrêt bien moins long de l’éolienne, permettant de maximiser la production d’énergie électrique par les éoliennes.

Selon Sébastien Arnould, fondateur de SupAirVision : “L’arrivée de Volta sur le marché permet enfin de faciliter l’accès aux mesures du chemin de foudre pour les gestionnaires d’éoliennes. Plus rapide et plus sûr, notre système apporte une solution simple pour vérifier la protection foudre des éoliennes, et répondre à nouvelle réglementation ICPE (Installations classées protection de l’environnement) recommandant des vérifications périodiques.”

Qualité des données

Les prises de mesures lors de l’intervention sont comparables à celles des méthodes traditionnelles, avec une exactitude du résultat surprenante (précision de 0.1 Ω). Volta s’inscrit dans la chaîne de maintenance de l’éolienne. À la suite des interventions et pour une garantie du résultat, les données sont interprétées par les experts de SupAirVision et envoyées sous 72H pour planifier au plus vite une maintenance si besoin.

© drone Volta, SupAirVision
© drone Volta, SupAirVision


Avec le drone Volta, SupAirVision répond à une demande très forte du marché et renforce son expertise dans l’inspection de pales.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
il était temps en fait !
Répondre
B
Oui, c'est vrai.