Les îles Canaries font de l'œil aux séniors européens

La clientèle séniore est un profil de voyageur qui préfère le long séjour et est sensible au climat, ainsi qu'à la sécurité des îles Canaries.

Les îles Canaries cherchent à séduire les 152 millions de séniors européens

De plus, cette année, il y a une motivation supplémentaire : le coût de l'énergie dans les pays européens.

Le tourisme canarien s'efforce de susciter l'intérêt des séniors, c'est-à-dire des citoyens de plus de 55 ans qui disposent de davantage de temps libre pour profiter d'un séjour plus long et plus expérientiel, avec des dépenses plus élevées, dans une destination bénéficiant du meilleur climat pendant l'hiver, leur permettant ainsi d'économiser sur leur facture d'énergie, surtout cette année. En Espagne, selon les données d'Eurostat, un ménage consomme en moyenne 44 % d'énergie de moins qu'en Allemagne. Cette économie est en partie due à la différence du coût du MWh. 

Dans ce contexte d'incertitude économique et sociale, alimentée aujourd'hui par le conflit en Ukraine, Yaiza del Castillo, Ministre du tourisme des Canaries, assure que "le tourisme canarien va mener une communication proposant la tranquillité d'esprit aux Européens, actuellement en pleine incertitude économique et géopolitique, en valorisant un modèle de tourisme plus durable dans une destination sûre et, dans ce cas précis, en favorisant les longs séjours qui bénéficient à l’économie des îles".

Les nouveaux adolescents de plus de 55 ans

Actuellement, dans l'Union européenne, 152,5 millions de personnes ont plus de 55 ans et cette proportion va augmenter au fil des années. Les Européens vivent non seulement plus longtemps, mais en meilleure santé. C'est pourquoi un nouvel âge de transition est apparu : celui des « gérontolescents », qui, à mesure qu'ils approchent de la retraite et finissent par l'atteindre, profite de plus en plus de leur temps.

Ce sont des personnes qui ont un bon pouvoir d'achat : rien qu'en Espagne, cette catégorie de personne représente 26 % du PIB et 60 % de la consommation nationale. Et le fait est que les plus de 50 ans dépensent en moyenne beaucoup plus que les plus jeunes de la société.

« Il est clair que nous sommes face à une opportunité d'attirer une source de richesse, d'emploi et de prospérité supplémentaire pour notre territoire que nous ne pouvons pas manquer », a déclaré la Ministre, faisant référence à l'importance de la « silver economy ». En Europe, les plus de 50 ans détiennent jusqu'à 70 % de la richesse et contrôlent plus de la moitié des dépenses totales en biens de consommation, selon les données de P&G, une multinationale américaine de biens de consommation.

En leur nom, l'Institut allemand de recherche sur le tourisme, FUR, indique que ce segment de la population est une mine d'or pour le tourisme européen et celui qui influencera de plus en plus le marché du voyage.

Le professeur espagnol Iñaki Ortega, considéré comme le principal expert de la « silver economy », conseiller du centre de recherche Ageingnomics de la Fundación Mapfre et directeur académique de la CEOE, partage le même avis. Selon Ortega, « un euro sur trois de la richesse du pays provient des seniors, plus de la moitié de la richesse est entre leurs mains et plus de 50 % des dépenses dépendent d’eux. »

Les îles Canaries, la destination à choisir

Les séniors apprécient beaucoup les îles Canaries pour leur climat, leur sécurité et leur tranquillité. En 2019, les îles ont reçu environ 131 000 séniors qui, en deux ans, ont augmenté leurs dépenses à destination, passant d'une moyenne de 2 866 euros par séjour à 3 149 euros.

« Il est clair que la « silver economy » représente une grande opportunité en Europe dont il faut profiter pour consolider un modèle touristique plus prospère et durable », a affirmé Yaiza Castilla, Ministre du tourisme des Canaries.

Le plus long spot TV jamais réalisé

Pour prolonger le séjour de ces touristes, la Ministre a développé le spot TV le plus long de l'histoire de la marque Canaries, destiné aux séniors qui se sont déjà rendu dans l'archipel lors de courts séjours. « Si nous voulons qu'ils prolongent leurs vacances, nous devons leur en dire plus et nous devons y parvenir par un processus de réflexion, car un long séjour nécessite plus d'inspiration et d'information », a expliqué Mme Castilla. C'est pourquoi nous avons choisi de consacrer une minute par île, car l'objectif n'est pas de faire la promotion d'une courte escapade, mais d'un véritable « moment de détente », un changement vital qui consiste à profiter des bienfaits de la destination sans se presser.

C'est pourquoi, l’Office de Tourisme des îles Canaries a lancé le plus long spot TV de l'histoire de la marque, une publicité de 8 minutes dans laquelle l'importance de la « silver economy », dans le contexte actuel, est mise en avant.

iles canaries seduire senior europe

« Leur parcours générationnel les a rendus très méfiants et, bien que l’économie de leur pays soit solide et qu'ils aient le revenu le plus élevé du continent, en tant que consommateurs, ils restent très prudents », a expliqué Alberto Avila, chef de projet marketing pour le tourisme des îles Canaries. La campagne bénéficie de 535 000 euros provenant des fonds REACT-UE et se déroulera pendant un mois et demi au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, en Belgique, en Norvège, aux Pays-Bas et en Suède.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
les séniors à mon avis, ont du temps, mais ils préfèrent l' automne, pour ses prix moins élevés
Répondre
B
Oui, et du coup ils restent plus longtemps.