FNAM - Propositions aux candidats à l'élection présidentielle

La FNAM a envoyé une lettre aux candidats afin de promouvoir le transport aérien français porteur pour l’économie du pays et proposer des mesures de soutien nécessaires à sa pérennité et à sa transition écologique.

fnam proposition candidat election presidentielle lettre aerobernie
Mesures de soutien nécessaires au transport aérien français

Les représentants de la FNAM – fédérant les diverses activités du transport aérien français – se sont adressés directement aux candidats à l’élection présidentielle afin de proposer une série de mesures nécessaires à la pérennité du secteur autour de 4 thématiques majeures :

  • Le développement durable : le secteur du transport aérien est résolument engagé dans la transition écologique qu’il convient d’accompagner
  • La compétitivité : dans le contexte de concurrence internationale exacerbée, la compétitivité est à rebâtir en cette période de sortie de crise sanitaire
  • L’accompagnement de l’emploi : le secteur est créateur d’emplois et de formations qualifiantes sur l’ensemble du territoire national
  • Le tourisme, le commerce extérieur et la continuité territoriale : le transport aérien est un vecteur indispensable à la continuité territoriale, au commerce extérieur et à l’attractivité touristique de la France

La FNAM souligne dans cette lettre adressée aux candidats le rôle indispensable joué par le transport aérien pendant la crise sanitaire aussi bien pour le rapatriement des Français sur le territoire national, les évacuations sanitaires que l’acheminement des vaccins et le transport de fret aérien permettant ainsi le maintien de l’activité économique en Métropole et dans les DROM (Départements et Régions d’Outre-Mer). Il a démontré à cette occasion à quel point il était un outil de souveraineté nationale.

Le secteur traverse la crise la plus importante de son histoire avec cette pandémie de Covid-19 et est concomitamment en première ligne des secteurs impactés par le conflit en Ukraine et ses conséquences sur l’augmentation des prix des carburants. Fortement affecté ces dernières années par les différentes crises sociales, sanitaires, énergétiques, l’intervention de l’État a été nécessaire pour soutenir l’écosystème du secteur au plus fort d’une crise inédite. Les professionnels demandent aujourd’hui à l’État stratège de mettre en place un cadre susceptible de redonner une dynamique à ce secteur résolument engagé dans sa transition écologique.

L’objectif de la FNAM est d’intégrer ces propositions dans une stratégie nationale qui puisse être définie au début du prochain quinquennat en concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur aérien. Les candidats et leurs équipes de campagne ont jusqu’au 25 mars pour soumettre leurs réponses qui seront publiées sur la plateforme dédiée sur le site internet de la FNAM.

La FNAM rappelle ainsi aux candidats à l’élection présidentielle le rôle économique prépondérant du transport aérien dans l’économie française, contributeur majeur au développement économique et social de l’ensemble du territoire.

L’aviation civile nationale représente en effet :

  • 320 000 emplois directs
  • 4,3% du PIB
  • 210 millions de passagers en 2019
  • 1/3 des touristes hors UE se rendant en France sont acheminés par le Pavillon français

Le fret aérien représente quant à lui 1% du trafic de marchandises en volume mais 35% en valeur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article