L’Aéroport international Marcel Henry s’envole !

L’aéroport de Mayotte vient de battre son record d’affluence pour la première fois de son histoire en franchissant la barre des 100 000 passagers sur la période juillet-août contre 380 000 passagers pour toute l’année 2019.

Record d’affluence pour l’Aéroport international Marcel Henry

Après deux années marquées par le covid et la restriction des déplacements, ce record est une excellente nouvelle en faveur du désenclavement de Mayotte.

Cette augmentation nette du trafic passager a été possible grâce aux choix stratégiques pris depuis le début de la gestion et l’exploitation d’Edeis et à l’engagement du personnel de l’aéroport.

En effet, pas moins de 10 millions d’euros sont actuellement investis afin d’étendre l’aérogare ainsi que la mise en place d’une machine d’inspection et de filtrage des bagages aux normes européennes.

Engagés dans la transition écologique, Edeis a également installé la centrale « Djema 1 » constituée de près de 3000 panneaux sur la toiture de l’aéroport. Celle-ci est entrée en service début octobre 2021 et la production d’électricité durable est directement injectée sur le réseau EDM.

Ce record s’inscrit dans une nouvelle page qui est en train de s’écrire pour l’aéroport.

Le 23 août 2022, en présence de trois représentants du gouvernement, Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Jean-François Carenco, Ministre délégué chargé des Outre-mer et Charlotte Caubel, Secrétaire d’État chargée de l’Enfance, l’aéroport est devenu officiellement « Aéroport International Marcel Henry ».

Aéroport international Marcel Henry mayotte piste aerobernie
(c) Aéroport international Marcel Henry

Olivier Capiaux, directeur de l’aéroport : « Ce record de fréquentation historique vient saluer la qualité de notre gestion, mais aussi notre politique d’investissement au service du territoire. Ces bons chiffres et cette reconnaissance par une triple visite ministérielle marquent une nouvelle ère dans l’histoire de cet aéroport. En changeant de nom, il conforte ses racines et en se développant, il étend désormais ses ailes ».

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
surement grâce à la modernisation
Répondre
B
oui c'est un élément