L'aéroport Paris-Charles de Gaulle devient l'aéroport Paris-Anne de Gaulle

En France, 12 millions de personnes sont en situation de handicap. Parce qu’il ne se résume pas à une question de prise en charge mais de solidarité, la Fondation Anne de Gaulle, en partenariat avec le groupe ADP sont à l’initiative d’une transformation historique du 6ème aéroport mondial à l’occasion de la journée mondiale du handicap du 3 décembre 2022.

Moment historique, à partir du samedi 3 décembre, l’Aéroport Paris-Charles de Gaulle laisse sa place à l’Aéroport Paris-Anne de Gaulle, en hommage à la fille d’Yvonne et du Général de Gaulle, Anne, porteuse d’un handicap. Créée en 1945, la Fondation Anne de Gaulle accueille depuis plus de 70 ans des personnes porteuses d’un trouble du neurodéveloppement avec et/ou sans troubles psychiques.

Elle réaffirme aujourd’hui son refus du statu quo et relaie l’appel de nombreuses autres associations à changer de paradigme dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

L’occasion de rappeler l’importance de l’effectivité des droits des personnes en situation de handicap Au travers de cette initiative, la Fondation souhaite rappeler que seule la mobilisation de toute la société permettra d’accélérer la transformation inclusive en cours et de créer une société de l’accompagnement, où chacun a sa place.

Pour Clarisse Ménager, Directrice Générale de la Fondation : « Accompagner, c’est un projet de société. Ce ne peut pas être le seul fait de professionnels spécialisés. Quand on restreint le nombre d’acteurs capables d’interagir de manière adaptée avec une personne, c’est de la taille de son monde que l’on décide. Pour que notre société devienne accompagnante, c’est toute une chaîne d’acteurs qu’il faut en réalité accompagner, au quotidien. Les personnes concernées et les professionnels du lien ont ensemble une expertise à partager : avec les habitants d’un quartier, mais aussi chacun dans son approche métier. C’est ainsi que les droits des personnes pourront être effectifs partout, tout le temps, par tous. »

Une immersion visuelle inédite et engageante, enrichie grâce à la mobilisation de partenaires.

La transformation de l’identité visuelle de l’aéroport vise à interpeller et à sensibiliser les voyageurs sur la nécessaire mobilisation de tous pour garantir les droits et libertés des personnes en situation de handicap. Ce changement de nom sera visible sur le fronton extérieur de l’aéroport au niveau du terminal 2 A et B et à l’intérieur des terminaux 2E et 2F.

Des affiches d’information ont été adaptées, facilitant la lecture et la compréhension, pour les espaces consacrés aux Personnes Handicapées à Mobilité réduite (PHMR).

Dès leur arrivée et toute la semaine suivante, les voyageurs en provenance de pays francophones écouteront le message de bienvenue à l’Aéroport Paris Anne de Gaulle du personnel navigant de la compagnie Air-France-KLM adapté pour l’occasion en français et en anglais.

France Info donnera une ampleur nationale au projet par la tenue d’émissions spéciales et par la diffusion en continu de messages d’informations sur l’événement.

« DuoDay+1 » ou le partage de compétences à tous les niveaux

Au-delà du changement de nom, cette opération est l’occasion de mettre en œuvre une des missions prioritaires de la Fondation, celle du transfert de compétences vers tous les acteurs de la société.

La Fondation a sensibilisé en amont de cet événement les personnels de Paris Aéroport en charge de l’accueil aux bases de la Communication Alternative Augmentée (CAA) pour mieux appréhender la diversité des besoins en communication des publics transitant par l’aéroport. Le 3 décembre, lors de la journée de lancement, un DuoDay+1 sera formé entre une personne de Paris-Aéroport, un personnel accompagnant de la Fondation et une personne accompagnée par la Fondation, afin de s’enrichir mutuellement et d’augmenter l’expérience humaine des voyageurs.

La Fondation développe une mission dite d’intelligence sociétale visant à soutenir les compétences citoyennes, comme par exemple les capacités de communication avec des personnes qui ne possèdent pas ou partiellement l’usage de la parole.

aeroport anne de gaulle

Pour Jean Vendroux, Président de la Fondation : « La transformation solidaire de la société est en cours mais doit être accélérée. Les dernières crises l’ont démontré, il est temps de changer de paradigme pour mieux accompagner les personnes en situation de handicap mais aussi faire progresser toute la société. Le refus du statu quo et de la fatalité ont été ancrés dans l’ADN de la Fondation par ses fondateurs. Nous lançons à la société un appel à mobilisation mais surtout un message d’espoir et d’optimisme : mieux répondre aux besoins de chacun est une compétence citoyenne qui s’apprend et qui est à la portée de tous. Nous remercions du fond du coeur l’ensemble de nos partenaires qui nous offrent l’opportunité de porter auprès du grand public un projet de société qui rassemble, et qui nous dépasse très largement. »

Pour Augustin de Romanet, Président-Directeur Général du Groupe ADP : « La mission que se donne la Fondation Anne de Gaulle, d'accompagnement des personnes en situation de handicap, est une cause qui rassemble. Lorsque la Fondation est venue nous voir avec cette grande idée de renommer notre principal aéroport francilien, avec le nom de la fille du général de Gaulle et de Yvonne de Gaulle, Anne, nous y avons vu une filiation évidente et une magnifique opportunité de mettre un coup de projecteur sur cette cause. Le changement de nom temporaire de l'aéroport est un moyen, historique et inédit, de marquer les esprits, tout en l'accompagnant, auprès de nos passagers français et internationaux de la pédagogie nécessaire dans nos terminaux, sur la Fondation et la cause. Notre action aux côtés de la Fondation s'inscrit dans notre ambition d'hospitalité, accueillir, orienter, accompagner, dans les meilleures conditions tous nos passagers. C’est pour nous une priorité absolue et un engagement pour l’ensemble de nos équipes. »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
CDG devient ADG? encore un sujet de friction avec les Américains! (ADG est le code IATA de l'aéroport desservant la ville d'Adrian, MI)
Répondre
B
Je pense que c'est le nom qui change sans changer le code IATA.
T
il n' est pas rare que les personnages connus confrontés au handicap, créent une fondation !
Répondre
B
Et c'est pour une bonne cause.