Thales développe l’emploi en Nouvelle-Aquitaine

Soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine, un nouveau centre d’excellence Thales s’implante au cœur de l’économie régionale.

thales emploi formation experts aeronautiques defense nouvelle aquitaine
©Thales
Thales développe l’emploi en Nouvelle-Aquitaine en formant des experts en aéronautique de défense.

Dans un contexte de réindustrialisation, Thales poursuit son implantation historique dans la région Nouvelle-Aquitaine en inaugurant son nouveau centre d’excellence de soutien dédié à la maintenance des équipements optroniques aéroportées.

En mêlant les compétences transverses des collaborateurs et la mise en place de nouvelles installations disruptives, Thales répond de façon efficace aux préoccupations actuelles des forces armées : améliorer la disponibilité des équipements stratégiques militaires pour garantir la réussite de leur mission.

Impacté par la crise aéronautique, le site de Thales à Châtellerault-La Brelandière, dont l’activité historique était la fabrication de centrale inertielle laser à destination d’équipements avioniques civils et militaires, a su se réinventer.

D’une part en diversifiant ses activités et d’autre part, en mettant les compétences de ses collaborateurs au profit de ses clients. Aujourd’hui, si l’industrie de l’électronique occupe une place centrale dans le paysage industriel français, elle est rapidement devenue un secteur stratégique pour assoir la souveraineté nationale.

Afin de répondre aux exigences technologiques que requièrent les produits de hautes technologies développés par Thales, le Groupe a, aux côtés de la région Nouvelle-Aquitaine, investi de manière significative pour développer une infrastructure technique et logistique de 4000m². Cette infrastructure intègre 750 m² de salles blanches et une centaine de bancs de tests de dernière génération.

C’est ainsi qu’en moins de 12 mois, deux lignes de soutien pour les équipements optroniques aéroportés embarqués sur des avions de combat sont devenues opérationnelles. La première concerne l’ensemble des opérations de soutien à réaliser sur le pod aéroporté TALIOS[i] et la seconde sur le système Optronique Secteur Frontal (OSF) et le Détecteur d’Alerte Laser (DAL).

Aujourd’hui, ce sont 70 collaborateurs, techniciens, ingénieurs et experts techniques qui mettent au profit des clients leur savoir-faire et leurs expertises en électronique, mécanique, optique et en analyse des données. Les fonctions de la chaine logistique sont également représentées pour permettre une bonne fluidité et garantir des performances de disponibilité importante du matériel auprès de nos clients.

Une période de formation au sein du campus optronique et électronique de missile, basé à Elancourt, en région parisienne, a permis à ces collaborateurs d’acquérir de nouvelles compétences et ainsi, donner une nouvelle dimension à leur carrière professionnelle.

En participant à la concrétisation de ce projet d’envergure, ces 70 collaborateurs, venus d’Elancourt, déjà à Châtellerault ou nouvellement recrutés, sont la preuve même de la montée en puissance des capacités de maintenance pour les missions opérationnelles de demain.

Grâce à l’innovation, la filière électronique connait un potentiel de développement considérable, source de création d’emplois. Fédérer l’écosystème électronique néo-aquitaine, renforcer la résilience industrielle en orientant son développement vers l’industrie électronique du futur, maitriser les technologies clés pour amplifier l’innovation et l’industrialisation et enfin, anticiper les besoins en compétences et renforcer l’attractivité des métiers sont autant d’actions phares auxquelles Thales participe, soutenu par la région et les institutions locales.

Pour répondre aux besoins des clients, Thales va contribuer au rayonnement du territoire en attirant plus d’une cinquantaine de nouveaux talents d’ici 2030 et faire de la filière électronique, une filière d’excellence.

« La révolution digitale a fait naitre de nouveaux challenges et Thales a su les relever. La création de ce nouveau centre d’excellence de soutien pour nos solutions optroniques aéroportées, situé à Châtellerault-La Brelandière en Nouvelle-Aquitaine, en est un exemple emblématique.

Grâce au soutien de la région, nous renforçons notre engagement auprès de nos clients. C’est en mettant à leur disposition un soutien industriel sans précédent via un savoir-faire unique et des compétences en micro-électronique que Thales contribue à la réussite des missions opérationnelles des forces armées.

Nous sommes fiers de former nos collaborateurs à de nouveaux domaines et de créer de l’emploi au sein du bassin du Grand-Châtellerault. » Benoit Plantier, vice-président des activités optronique et électronique de missile, Thales.

[i] Pod de désignation Laser et reconnaissance tactique (TArgeting Long-range Identification Optronic System)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
et notre armée en a bien besoin
Répondre
B
oui c'est important