Aerobernie

Web journal actu de l'aéronautique, l'aviation, du transport aérien, de la gestion du trafic aérien, et des aéroports.

‘DSNA Services’ devient ‘France Aviation Civile Services’

En devenant « France Aviation Civile Services », le groupement a eu la volonté de mieux refléter la réalité de ses activités tout en maintenant dans son identité la notion de Services. La nouvelle identité est dans la continuité de DSNA Services en conservant un logo similaire.

 

France Aviation Civile Services

Pourquoi changer de nom ?

Créé sous le nom de DSNA Services en 2013, le Groupement d’Intérêt Economique a d’abord débuté ses activités dans le domaine de la navigation aérienne en exerçant sa mission de conseil auprès des fournisseurs de services en navigation aérienne dans différents domaines, en particulier en matière d’études de redéfinition d’espace aérien ou d’optimisation des méthodes opérationnelles.

Progressivement, le champ des activités s’est développé pour se rapprocher du domaine propre aux autorités de l’aviation civile, qu’il s’agisse des questions de conformité OACI, d’autorité de surveillance, de réglementation ou de certification.

Il devenait dès lors inadapté de limiter l’identité de DSNA Services à la seule navigation aérienne, étant donnée sa vocation à opérer dans tous les domaines de l’aviation civile.

Enfin, notoriété aidant, une certaine confusion commençait à naître entre « DSNA Services » et « DSNA ».

 

Qu’apporte la nouvelle dénomination ?

La nouvelle dénomination se devait de mieux refléter la réalité des activités du groupement. Elle devait également être explicite et compréhensible à toute personne familière du domaine aéronautique, mais également toute personne extérieure à celui-ci.

Les activités de France Aviation Civile Services se portant régulièrement à l’international, il était également important que la dénomination puisse être comprise dans de nombreuses langues. C’est le cas dans les langues les plus usitées de son domaine sans la nécessité de traduire.

Enfin, pourquoi cacher le lien à l’écosystème aéronautique français ?

C’est la marque de fabrique et pour quiconque s’intéresse aux activités de France Aviation Civile Services, c’est une évidence !

Donc, autant que ce soit lisible dans l’identité. Il n’est point ici question d’imposer des solutions françaises pour tous les projets, mais bien de bénéficier de l’expérience française en matière d’aviation civile pour les aborder, quitte à faire bénéficier la DGAC, ses services et ses personnels, et l’ENAC de l’expérience acquise dans d’autres contextes.

Par ailleurs, la notion de Services se devait d’être explicite dans l’identité. Celle-ci a donc été conservée.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article