Tourisme : le premier voyage spatial en ballon stratosphérique

Zephalto et le CNES signent un accord exclusif : dès 2024, rendez-vous pour le premier voyage spatial en ballon stratosphérique.

2024 : Premier voyage spatial en ballon stratosphérique

Contempler la courbure de la Terre depuis la très haute altitude, plonger dans le noir de l’espace tout en respectant son environnement : c’est dès 2024 le voyage que propose Zephalto, pionnier mondial du marché du vol habité en ballon stratosphérique.

Fondée en 2016, l’entreprise vise les étoiles avec le développement d’un ballon stratosphérique réutilisable à capsule pressurisée permettant de faire voyager six passagers. Un projet dont les ambitions et les technologies redéfinissent le voyage spatial avec une empreinte environnementale minime. Cette prouesse technologique et scientifique est construite en partenariat avec l’agence spatiale française, le CNES.

Une expérience spatiale unique

Dans la lignée des pionniers français du voyage aérien, l’ingénieur et pilote Vincent Farret d’Astiès, fondateur de Zephalto, imagine un voyage responsable vers les étoiles, en harmonie avec la planète. L’embarquement à bord de Céleste, un ballon permettant d’emporter des missions scientifiques et six passagers dans une capsule pressurisée à 25 kilomètres d’altitude dans la stratosphère, promet une observation inoubliable dans des conditions de confort et de sécurité inédits.

Une capsule pressurisée est couplée à une enveloppe réutilisable de haute technologie pour un vol à empreinte carbone extrêmement faible : moins de 27kg CO2-e par passager, l’équivalent de la production d’un jean.

Fortement ancrée dans le territoire occitan, Zephalto travaille depuis six ans à la mise au point de ce ballon inédit avec le concours de la Région Occitanie et de l’Union Européenne, et s’appuie sur un écosystème spatial porteur comprenant entre autres BPI, la Caisse d’Épargne et Airbus Développement.

L’ascension de Zephalto est étroitement liée à l’expertise des agences spatiales française et européenne : le CNES, co-pilote historique du projet et l’ESA.

Une collaboration étroite avec un acteur de référence : le CNES

Le vol en ballon est une compétence française historique, qui n’a cessé de se développer depuis deux siècles et dont les équipes du CNES sont de véritables experts. Depuis plus de 60 ans, l’agence spatiale française comptabilise plusieurs milliers de vols. Elle est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux dans les opérations de grands ballons, spécialement en conditions de vent.

Adhérant à l’ambition de Zephalto, le CNES est aux côtés des équipes de Vincent Farret d’Astiès depuis les prémices de l’aéronef, une collaboration prolongée par un transfert de savoir-faire exclusif dans le domaine des opérations, signé durant l’été 2022.

Cet accord va permettre à Zephalto de s’appuyer sur l’expertise du CNES dans les domaines suivants :

- L’optimisation de l’enveloppe du ballon avec un accès à des brevets sur les technologies de ballons ;

- L’accès aux différents outils et installations du CNES pour procéder à des tests ;

- La formation des opérateurs de Zephalto par les équipes de l’agence spatiale française ;

- L’optimisation des systèmes de sécurité.

« Nous sommes heureux de la confiance que nous accorde le CNES et de leur volonté de nous accompagner. Leur savoir-faire opérationnel est incomparable et la diversité de leurs expertises a été essentielle dans la conception de notre premier ballon pour le vol commercial, tout comme elle l’est pour la suite de nos développements. » commente Vincent Farret d’Astiès.

Des partages d’innovations sur les ballons sont également à venir dans le cadre de cette collaboration entre l’agence d’état et l’entreprise.

Des vols d’exploration et de découvertes

Zephalto a conçu ses ballons avec une double vocation : permettre à des passagers d’embarquer vers la stratosphère et doter les scientifiques d’un nouvel outil d’exploration. Les vols embarquant des passagers permettront aussi de collecter des données atmosphériques sur des profils inédits, de mettre en place de nouveaux protocoles expérimentaux et de multiplier les observations spatiales et terrestres.

Le CNES pourra ainsi compter sur le ballon de Zephalto pour embarquer des charges utiles et mener de nombreuses expériences avec les laboratoires et industriels partenaires.

L’entreprise a déjà réalisé trois vols d’essai avec pilotes à bord à différentes altitudes et a acquis une maturité technique qui permet de prévoir les premières livraisons à l’horizon 2024. Zephalto travaille aujourd’hui à la mise en production de la capsule pressurisée, en relation avec des fournisseurs français.

Zephalto premier voyage spatial en ballon stratosphérique
Zephalto premier voyage spatial en ballon stratosphérique

À propos de Zephalto

Créée en 2016 par Vincent Farret d’Astiès, Zephalto est une entreprise qui conçoit des voyages spatiaux à bord de ballons stratosphériques. Développée à l’origine dans l’Hérault, la société est depuis peu implantée en région toulousaine, la capitale européenne de l’aérospatial.

Elle y développe un ballon réutilisable permettant d’emmener six passagers et des missions scientifiques dans une capsule pressurisée à 25 kilomètres d’altitude, dans la stratosphère, pour une expérience exclusive et personnalisée, dans des conditions de confort et de sécurité inédits.

La force de portance du ballon Zephalto est créée en utilisant un gaz neutre plus léger que l’air (l’hélium), ce qui permet de n’avoir aucune émission ni aucun impact chimique durant le vol.

En s’appuyant sur des partenaires experts, sur un savoir-faire français datant de plus de deux siècles et sur l’héritage des 60 ans de vols stratosphériques du CNES, le fondateur l’affirme : le voyage bas carbone vers les étoiles est déjà une réalité.

Zephalto compte 25 salariés et prévoit d’embaucher 30 collaborateurs supplémentaires en 2023.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
la question pour moi est est ce dririgeable
Répondre