Satys va baisser sa consommation d’énergie de 20 % d’ici 2025

Satys Aerospace, acteur majeur de la peinture d’avions et du traitement de surface, et la Région Occitanie signent un partenariat exclusif portant sur la décarbonation des sites industriels du groupe toulousain.

Objectif : une baisse de 20 % de la consommation énergétique de tous les sites industriels du groupe d’ici 2025.

Groupe Satys Aerospace 

La filière aéronautique a fait de la décarbonation sa priorité. Dans ce cadre, de nombreuses innovations sont étudiées et, pour certaines, déjà mises en œuvre par les industriels : réduction du poids des structures des avions, baisse de la consommation de carburant, recours aux biocarburants, motorisation hybride ou électrique. Dans l’approche globale qu’elle privilégie, l’industrie aéronautique s’engage également dans la décarbonation de ses sites de production dont les process sont fortement consommateurs d’énergie.

C’est ce défi que le groupe Satys Aerospace, acteur majeur de la peinture d’aéronefs et du traitement de surface, a décidé de relever. Ce projet s’inscrit en parfaite harmonie avec l’ambition affichée par Airbus Industrie en termes de décarbonation. Satys est le premier groupe aéronautique à sceller avec la Région Occitanie un accord exclusif portant sur la décarbonation de ses sites industriels.

Un partenariat qui a été signé le 6 décembre au salon EnerGaïa de Montpellier par Carole Delga, la présidente de Région, et Christophe Cador, le président de Satys.

UNE EXPERTISE TECHNIQUE ET DES MOYENS FINANCIERS SIGNIFICATIFS POUR DES RESULTATS RAPIDES

« Notre objectif est ambitieux : baisser la consommation d’énergie de nos installations industrielles de 20 % d’ici 2025, souligne Grégory Mayeur, le DG du groupe Satys Aerospace. L’accord que nous avons signé avec l’Agence Régionale Energie et Climat de la Région Occitanie va nous permettre de mobiliser une expertise technique de haut niveau et des moyens financiers importants pour atteindre des performances énergétiques significatives, le tout dans un laps de temps très réduit ».

Auprès de Satys, la solution de financement FITEEO portée par l’AREC, assumera les fonctions de tiers de confiance. Elle coordonnera les études menées par les ingénieurs de la société Greenflex, spécialisée dans l'accompagnement de la transition environnementale et sociétale des entreprises, assurera l’ingénierie financière des investissements avec l’appui de ses partenaires bancaires régionaux. FITEEO prendra en charge les externalités et les investissements dans le cadre d’un crédit. Supporté par Satys, le loyer sera équilibré par les économies réalisées en matière de consommation d’énergie. « Outre la finalité du projet qui s’inscrit dans les objectifs que notre groupe s’est assigné en matière de RSE, ce dispositif présente trois avantages : un retour sur investissement rapide et important, pas de levée de dette et la récupération de l’actif à échéance du contrat », explique Grégory Mayeur. 

DES BRIQUES TECHNOLOGIQUES ADAPTEES AUX SPECIFICITES DE CHAQUE IMPLANTATION INDUSTRIELLE

Les investissements seront consacrés aux sites de Satys Aerospace en région Occitanie, à Blagnac (siège social et salles de peinture) et Cornebarrieu (traitement de surface), avant d’être dupliqués à l’ensemble des implantations du groupe en France et à l’étranger. Plusieurs solutions sont déjà à l’étude pour améliorer les performances énergétiques des sites de Satys. Parmi elles : la réalisation d’ombrières sur les parkings qui permettront d’assurer une autoconsommation énergétique, le remplacement de chaudières au profit d’équipements plus économes en énergie, la création de systèmes de récupération de chaleur fatale, le mise en place d’éclairages LED. Ce bouquet de solutions qui fait appel à des briques technologiques adaptées aux spécificités de chaque implantation du groupe permettra au groupe toulousain d’atteindre d’ici deux ans son objectif de réduction de 20 % de sa consommation énergétique.

satys-aerospace-aerobernie

Christophe Cador salue la pertinence des solutions proposés par la Région Occitanie aux industriels à travers des accords-cadres de ce type. « En fournissant de tels outils, l’Agence Régionale Energie et Climat offre un accompagnement adapté aux besoins des entreprises qui s’engagent dans la transition énergétique afin d’abaisser leur empreinte carbone de manière significative. Ce type de partenariat contribue également à la modernisation des sites de production industrielle en Occitanie et à la préservation de leur compétitivité et des emplois dans un contexte où le budget énergie devient un enjeu clé pour les entreprises ».

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
on ne s' y attend pas dans ce domaine
Répondre
B
Et pourtant...